Stromae sera au Sziget Fesztival 2014 !

Cette année encore, une palanquée d’artistes écumera les scènes de l’île où, durant une semaine, on ne dort jamais. Parmi eux, l’incontournable Stromae.

Par Matthias Quemener

Crédit photo : szigetfestival.com
Crédit photo : szigetfestival.com

Le Sziget Fesztival cuvée 2014 commence à se concrétiser à travers les premières esquisses de programme. Si le programme complet n’est pas encore disponible, les premières têtes d’affiche pour cette 21ème édition, qui se déroulera du 11 au 18 août, sont maintenant connues. Le festival, très prisé par la jeunesse européenne, mettra au premier plan le groupe de rock Queens of the Stone Age, qui fêtera bientôt ses vingt ans d’existence, le groupe anglais Bastille, le groupe alternatif Imagine Dragons ou encore les DJ Calvin Harris et Laidback Luck.

Les prémices d’un programme qui s’annonce sous les meilleurs augures donc, d’autant qu’à ces premiers noms, confirmés par l’organisation du Festival, viennent s’ajouter ceux de Placebo et de Stromae, l’une des figures de proue de la chanson francophone à l’international, qui se produira sous la tente de l’A38. Le Sziget pense donc aux nombreux festivaliers francophones, estimés à 10 000 par an et possédant une aire spécifiquement réservée sur l’île le temps de la manifestation.

Stromae pour enflammer la scène A38

Le dernier album de Stromae Racine Carrée est, à ce titre, révélateur des progrès et de l’affirmation de ce jeune artiste belgo-rwandais, qui durant plus d’un an a fait danser les jeunes du monde entier sur son titre Alors on danse, titre-phare de son premier album Cheese. Difficile toutefois de confirmer après une notoriété internationale aussi fulgurante qu’inattendue. Que l’on aime ou non, Stromae est l’un des fers de lance de la chanson francophone à l’international et l’on ne peut que s’en réjouir. Sa présence au Sziget Fesztival n’est qu’une confirmation du nouveau statut acquis par ce touche-à-tout autodidacte qui réussit le mélange entre musique électronique et textes en français, et avec du sens, ce qui n’est pas toujours une mince affaire. Après un premier album inégal, Racine Carrée, dont le premier single Papaoutai a envahi les dance-floors, se révèle être un album accompli, traitant de thématiques aussi sérieuses que l’inceste, le viol, le divorce, la solitude. Les rythmes entraînants soutiennent des propos qui font réfléchir, au-delà du fond sonore qui les anime.

Le titre Formidable, traitant de la rupture amoureuse, s’est avéré être, grâce à son clip, un formidable outil de promotion. Filmé en caméra cachée, on y voit l’artiste, visiblement éméché, errer dans la ville comme une âme en peine. Ce que toute la presse a relayé comme un état de déchéance alcoolique de Stromae, confirmé sur les plateaux télé où on le voyait soulever sa carcasse avec difficulté, s’est révélé être une habile utilisation des médias pour faire la promotion de son album. Cette habileté ne saurait toutefois oblitérer l’intelligence du texte et la clarté de sa voix et de sa diction que beaucoup ont rapprochée, non sans raison, à un autre grand chanteur belge, Jacques Brel. En somme, du très lourd et du très attendu pour le Sziget qui enrôle là un chanteur qui rameutera probablement bien du public.

A noter aussi la présence du groupe rock Placebo, petite légende du rock alternatif de la fin des années 90, auteur de l’album cultissime Without You I’m Nothing – contenant l’excellente reprise de la chanson des Pixies Where is my mind –et qui fête cette année ses vingt ans d’existence. Emmené par son leader charismatique, l’androgyne Brian Molko, le succés du groupe ne s’estompe guère au fil des années. Celui-ci possède d’ailleurs beaucoup d’attaches avec la France et le monde francophone, deux des membres du groupe ayant passé leur enfance au Luxembourg et parlant un français impeccable. Ils se sont d’ailleurs essayé à la chanson française, notamment avec le titre Protège-moi. Plus de 11 millions d’albums vendus, et une côte toujours élevée, notamment en Europe où ils ont pour habitude d’écumer les festivals. Ce sera donc un plaisir de les retrouver sur la scène du Sziget pour la sortie de leur dernier album Loud Like Love. Sans doute pas la meilleure production du groupe, mais le plaisir de les voir sur scène suffit à notre bonheur. En attendant le reste de la programmation, dont bien sûr Hulala se fera l’écho, ce Sziget semble parti sur les chapeaux de roue.

Prix des places en prévente (Attention, les prix fluctuent en fonction de la date d’acquisition !) :

  • Pass semaine (avec camping) : 209 euros / 62.000 ft
  • Pass 5 jours (sans camping) : 179 euros / 53.000 ft
  • Pass 1 journée : 50 euros / 15.000 ft