Sondage : la Fidesz toujours devant, les abstentionnistes en majorité absolue

Le nombre d’électeurs indécis et ne souhaitant pas participer aux prochaines élections a continué d’augmenter en Hongrie, à 53%, selon un sondage Ipsos à la mi-août publié jeudi. Le Fidesz a très légèrement augmenté son avance sur le parti socialiste MSZP, à 17% contre 14%.

Parmi les électeurs décidés, le parti conservateur au pouvoir est soutenu par 37%, contre 31% pour les socialistes.

Le parti d’extrême-droite Jobbik recueille le soutien de 8% de l’ensemble des répondants, en baisse de 2 points de pourcentage par rapport au mois précédent, et de 19% des électeurs décidés.

Le parti vert LMP a le soutien de 3% des répondants – sous le seuil électoral des 5% – et de 5% des électeurs décidés.

La Coalition démocratique DK de l’ancien 1er ministre Ferenc Gyurcsany a le soutien de 2% de l’ensemble des répondants.

Un autre son de cloche chez l’institut Nezöpont

Les résultats sont différents entre Ipsos et Nezöpont, ce qui peut s’expliquer par le fait que les deux instituts utilisent des méthodologies différentes et par le fait que Ipsos est plutôt proche du parti socialiste tandis que Nezöpont est proche de la Fidesz.

Selon un sondage mené par l’institut Nezöpont à la même période, l’alliance Fidesz-KDNP conserve une solide avance sur les autres formations politiques au mois d’août. La droite radicale Jobbik se positionne en principal parti d’opposition, devant le parti socialiste MSZP.

Dans l’ensemble de l’échantillon, 30% des répondants soutiennent le Fidesz, 13% le Jobbik, 10% le MSZP et 6% le parti LMP. DK n’atteignant pas le seuil parlementaire de 5%.

Source : MTI

11 Commentaire

  1. Pierre Waline a dit :

    Inquiétant, car plus il y aura d’indécis, plus aura ses chances le Fidesz.
    Exemple récent: les municipales de Hódmezővásárhely (bonne exercice de prononciation pour les hungarisants!..) ou le Fidesz a remporté haut la main la mairie avec… 52% des voix, mais pour une participation de…. 33% !!!
    La nouvelle loi qui va obliger les électeurs a s’inscrire dans un bref délai ne fera que renforcer les chances du Fidesz..
    Aie !!!! Je ne voudrais pas en remettre pour 4 ans, car je me fais alors hara-kiri (ou m’exile dans un ile du Pacifique).

  2. Malheuresement je commence aussi sérieusement à faire parti des 53%, malgré le fait que je voterai fidesz, pour empécher le mszp de revenir au pouvoir, ce qui pour moi serait une vraie catastrophe.

    La solution va être auprès des organisations civiles, mais celle qui me convient n’existe pas encore.

  3. @ magyar,
    Arrête de nous faire rire, nous savons tes affinités avec FIDESZ et cela te regarde.
    Si tu cherches vraiment autre chose, tourne-toi vers MILA.

  4. Ah, ca y’est on se fait dicter notre propre avis ici maintenant ?

  5. MILA n’est vraiment pas ma tasse de thé, bien que j’apprécie la démarche, je n’irai pas dans le même sens que eux.

  6. @magyar
    C’est bien ce que j’ai dit, ça te regarde!
    Bonne semaine et puis aussi bonne chance…

  7. Franchement, l’écart est tel qu’on ne peut pas interpréter ces sondages.
    La Fidesz est en tête, de loin ou d’un cheveu, c’est tout ce qu’on peut dire.

    Quand à la réaction de Magyar, elle peut se comprendre vu la gestion du MSZP sous la première législature de Gurcsány. Maintenant, la gestion d’Orbán est aussi une catastrophe et bien pire encore.
    La Hongrie s’attire l’opprobre des démocraties et des opinions publiques partout dans le monde. Ses comptes, qui avaient commencé à se redresser sous Banjai sont de nouveau soumis à la pression des marchés faute de crédibilité de la politique économique et fiscale du gouvernement Orbán (qui choisit de défier l’UE et le FMI pour donner l’impression aux patriotes et nationalistes qu’il tient tête au reste du monde) au point de conduire Orbán a se tourner vers un dictateur en mal de reconnaissance internationale pour se refinancer, au mépris de la justice hongroise et au point de rompre les relations diplomatiques avec l’Arménie qui est une démocratie (affaire du retour en Azerbaïdjian du meurtrier incarcéré en Hongrie pour avoir tué un arménien en raison de sa nationalité, meurtrier qui a été élevé au grade de commandant et montré en héros national en Azerbaïdjian) et de risquer ainsi de relancer la guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjian.
    Tout ça pour pouvoir laisser filer les déficits et se servir de l’UE comme bouc-émissaire.

  8. Il me semblerait raisonnable que les hongrois lucides, et je suis sûre que la majorité des gens de ce pays l’est, se rassemblent et oublient les querelles que pourrait leur faire regretter l’accession au pouvoir des extrémistes de droite. Franchement quand je regarde le clip sur YouTube « Szeklerland 2012″, je ne vois que de la haine au service de la démence d’un seul homme et de quelques uns de ses amis. Ce qui rappelle de très mauvais souvenirs. Depuis les années sombres 193… et 1945, nous avons tous grandi et appris que certaines petites douleurs causées par l’orgueil et la fierté ne sont rien face aux regrets d’avoir décimé un peuple, affamé et laissé pour compte le sien au nom d’une idéologie qui sert uniquement ne ou deux poignées d’hommes.
    Alors le courage ne serait-il pas de s’oublier un tout petit peu et de s’unir pour essayer de fabriquer quelque chose loin de la haine raciale.
    Mille excuses d’intervenir sur un terrain qui n’est pas le mien, mon but est juste de prévenir bien sûr.

  9. Malia,
    D’abord que repésente ce clip Szerlerland ? Vous l’avez déjà évoqué sur ce site.
    Un danger pour l’Europe ? ah ah ah !

    Pourquoi uniquement la référence à 1933-1945 : pas d’autres génocides, pas d’autres dictateurs au pouvoir ou embusqués ?
    Cette période est-elle la seule qui mérite notre compassion ?
    Allons ne soyez pas naïf , le monde idéal où racisme , discrimination ,injustice etc, etc, seront gommés, n’est pas pour demain.
    Vous pourrez pleurer encore lontemps sur la nature humaine….
    Les idéologies, à commencer par le communisme, qui ont tenté de changer  »l’homme » se sont toutes fourvoyées.

  10. A PW Les Iles Marquises …. un paradis!

  11. « Alors le courage ne serait-il pas de s’oublier un tout petit peu et de s’unir pour essayer de fabriquer quelque chose loin de la haine raciale » Ah oui il me semble que quand les hommes ont voulu « s’oublier un peu » et « s’unir pour essayer de fabriquer quelque chose », tous comme des freres egaux, ca s’appelle le communisme. Resultat: 100 millions de morts.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>