Les épéistes hongrois ont sauvé la mise

Pál Schmitt, le nouveau président de la République de Hongrie, mais aussi double champion olympique d’escrime à l’épée, entre autres, n’a pu se reposer que sur les siens, la semaine dernière au dernier championnat d’Europe d’escrime, à Leipzig en Allemagne. Ce sont encore les épéistes qui ont une nouvelle fois sauvé l’équipe de Hongrie d’un fiasco total, la semaine dernière.

Grâce aux deux médailles obtenues en épée masculine, l’équipe magyare a fini 6ème de la compétition juste devant la France (4 médailles, une d’or, 3 de bronze), mais loin derrière l’Italie qui a dominé ce championnat de la tête et des épaules (10 médailles dont 5 en or).

Par équipe, ce sont encore les épéistes qui ont mis la main sur leur quatrième titre européen depuis 2006 en battant en finale l’Ukraine par 45 touches à 39 après avoir fait tomber les champions du monde français en quart de finale. Mention spéciale à Gabor Borczo, qui, en obtenant l’argent en individuel, est le seul Hongrois de ces championnats à rentrer avec deux médailles au cou.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>