Le candidat Jobbik à Miskolc arrêté par la police

La campagne électorale  pour les élections locales du 3 octobre est décidément délicate pour le parti d’extrême-droite ! Après s’être vu refuser la diffusion de leurs spots de campagne par les médias publics, le candidat de Jobbik à la mairie de Miskolc, Márton Szegedi, a été arrêté par la police, dimanche après-midi, pour avoir arraché une affiche du candidat socialiste Sándor Káli, à un arrêt de tram. Cette  péripétie devrait rester sans conséquence pour la candidature Jobbik , la police ayant indiqué qu’elle traiterait l’affaire rapidement. Beaucoup plus sérieux pour le parti d’extrême-droite, un récent sondage qui indique une nette régression de sa popularité et lui prédit 10% des voix aux municipales. Il se pourrait bien que Jobbik ait déjà connu son heure de gloire… aux législatives d’avril dernier.

2 Commentaire

  1. On se prend à espérer!
    Zs.

  2. Un joli coup du pub pour le Jobbik, à quelques jours du scrutin, rien de tel pour booster leur campagne!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>