Les honneurs de la République pour des personnalités d’extrême-droite

A l’occasion de la fête nationale du 15 mars, Zoltán Balog, le Ministre des ressources humaines, a remis la médaille de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République de Hongrie à Janos Petrás, le chanteur du groupe de rock Kárpátia. M. Petrás, désormais titulaire de la plus haute décoration de l’État hongrois, est connu par ses propos homophobes, irrédentistes et il est, avec son groupe, l’auteur/compositeur de la marche de la Magyar Gárda, l’organisation paramilitaire de Jobbik.

Ferenc Szaniszló, un journaliste hongrois, a été honoré avec le Prix Táncsics, qui est régulièrement attribué à des journalistes de mérite depuis 1991. L’attribution du prix à M. Szaniszló - parmi d'autres personnes récompensées - a provoqué l’indignation de plusieurs anciens lauréats qui ont immédiatement décidé de rendre leur décoration. Ce journaliste qui est adepte des théories complotistes et qui anime le programme télévisé «Világ-Panoráma» sur la chaîne Echo TV a plusieurs fois l'objet de plaintes pour propos racistes.  Visiblement peu au fait de son pedigree, M. Zoltán Balog a ensuite exprimé ses regrets tout en soulignant qu’il n’avait aucune possibilité de lui retirer ce prix.

Sources : Index.hu ; hvg.hu

6 Réponses »

  1. Pourrait on avoir des precisions: quelles théories complotistes? Quels propos racistes?

  2. Je pense que le fait explique tout: L'ambassadeur d'Israel á Budapest a récalmer (!) de retirer le prix accordé á M. Szaniszló. Vive la liberté d'expression et l'indépendance de la Hongrie par rapport á l'ambassadeur d'Israel! Comséquence: le ministre Balog a déclaré de s'est trompé...
    J'attends aussi avec impétience les propos "homophobe" de Kárpátia et de M. Szaniszló.

  3. 100/100 d'accord avec l'Ambassade d'Israel (!) a Budapest...

    Serais-tu prets Attila a vendre tes compatriotes Hongrois aux traitres qui ont tues les notres?

    C'est certain qu'avec des visions simplistes, on revient tout simplement a de nouvelles derives que tu sembles "apprecier"...

    Cependant, j'attire ton attention sur le fait que si la Hongrie ne va pas (trop) bien, c'est a cause des idiots qui veulent reviser le Traite de Trianon...

    Si j'etais Roumain, je m'engagerai a faire respecter le droit national de mon pays.

    Si les c****** du Jobbik n'ont qu'un fonds de commerce dont le seul produit de vente reste la haine, alors ne sois pas etonne de certaines reactions futiles.

    On ne refera pas l'histoire... Il faut tourner la page, laisser les Roumains de nationalites d'expression linguistique hongroise se gerer d'eux-memes.

    Je ne trouve pas logique que les "Hongrois" et les Sicules fassent un seul bloc pour diriger de facon non-proportionnelle l'Etat roumain, et utiliser le "droit de veto" en faisant appel aupres de Budapest...

    Bucarest est la capitale de l'Etat-Nation roumain, et il serait temps qu'elle reaffirme sa pleine souverainete en faisant passer par voie demographique les voix du nombre de deputes a l'Assemblee les priorites a defendre...

    Et si les minorites refusent, ne respectent pas les Lois, appliquer des sanctions plus severes.

    Et si des soulevements surviennent?

    Soit on encadre le tout par des surveillances accrues contre les extremistes...

    Eclatement en guerre civile?

    Repression militaire immediate, cela servira de lecons a d'autres...

    Ras-le-bol des invectives, il serait temps de grandir et d'avancer, en tout cas je resterai solidaire avec les Roumains qui sont chez eux...

    L'Autriche savait reprimer fortement ses opposants, ce qu'il manque aujourd'hui...

  4. "Bucarest est la capitale de l'Etat-Nation roumain, et il serait temps qu'elle reaffirme sa pleine souverainete en faisant passer par voie demographique les voix du nombre de deputes a l'Assemblee les priorites a defendre...

    Et si les minorites refusent, ne respectent pas les Lois, appliquer des sanctions plus severes.

    Et si des soulevements surviennent?

    Soit on encadre le tout par des surveillances accrues contre les extremistes...

    Eclatement en guerre civile?

    Repression militaire immediate, cela servira de lecons a d'autres..."

    Quel dommage que la Hongrie n'ait pas eu les moyens d'appliquer cet alléchant programme en 1920 quand des extrémistes ne respectant pas les lois de Budapest, ont cessé de respecter les lois ce qui s'est fini par le démembrement d'un pays pourtant tout autant souverain que la Roumanie d'aujourd'hui.

  5. Katona, ton commentaire est incompréhensible.
    Aura-t-on finalement une réponse aux questions de François et Attila ? Sans réponse, on pourra alors penser qu'il s'agit encore une fois d'un article sans aucun fondement mais bien dans l'air du temps.

  6. Il est intéressant de regarder les archives de hulala et des journaux francais en général sur la Hongrie: á 80 % ils écrivent que la Hongrie est pays des fascistes des nazis et des anti-sémites.... aprés 20 ans de communisme sanglante. Ridicule!

Laisser une réponse


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.