Une exposition… invisible !

Pour ceux qui ont du temps libre, le temporaire retour à la fraîcheur depuis ce week-end est propice à des activités culturelles dès le début de cette semaine. Ainsi, la rédaction de Hulala conseille, en marge des expositions classiques dans les musées de Budapest et des autres villes hongroises, une exposition pour le moins originale, puisqu’elle est, à juste titre, invisible. Une visite dans la vie des non voyants qui permet de remettre en question la notion de normalité parmi les voyants, et de goûter de façon ludique et décomplexée au monde du handicap.

Une heure de cécité pour « ouvrir les yeux » sur une autre réalité

Située à l’entrée du parc Népliget, à l’extérieur de l’Hungaria körut à Budapest, Láthatatlan Kiállítás est tout, sauf une expo comme les autres. Guidés par un non voyant magyarophone et par une traductrice anglophone, les groupes de visiteurs découvrent – principalement au toucher et à l’oreille – le monde perçu par ceux qui ne voient rien. Dès le début de l’expo, la forêt, la rue, le marché ou encore la maison prennent une toute autre dimension : quelques mètres prennent de longues minutes à être parcourus grâce au seul son de la voix et des claquements de doigts de l’aveugle, qui, dans son monde, est celui sans qui on n’irait nulle part.

Et pour cause : on estime en moyenne à 80% l’usage de la vue dans l’usage total des sens chez les voyants. Autant dire alors, que dans le noir total, le visiteur prend conscience de l’importance de ses autres facultés sensorielles instantatnément, en même temps qu’il apprend à faire confiance à ses guides… Le contact avec les hôtes est donc essentiel dans cette expérience. La mise en confiance se fait dans la convivialité et souvent avec humour. Le terme du voyage est d’ailleurs ponctué par une consommation de votre choix dans un bar invisible, mais dont l’odeur de palinka ambiante est très bien reconstituée.

Par simple soucis d’organisation, il est important de réserver sa visite à l’avance via le site Internet de l’exposition. Les groupes de visiteurs mettent le pied dans l’aventure en moyenne toutes les 15 minutes. Un massage invisible est également proposé tous les jours, et pour ceux qui ont le temps de se faire servir dans le noir, un dîner invisible est disponible tous les jeudis, à condition d’avoir de la conversation, auquel cas on risque de s’endormir !

Les clostrophobes et ceux qui ne supportent pas qu’on les prennent par la main s’abstiendront peut-être, au risque de rester ignorants. L’expérience reste toutefois déconseillée aux enfants de moins de 8 ans.

Un commentaire

  1. j’ai enfin pu y aller :
    – accueil super, les guides sont adorables.
    – l’expo est aussi inhabituelle qu’interressante :-) tout le monde joue le jeu c’est tres rigolo :-)

    je suis impatient de tester le dinner invisible :-)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>