Un Rewind perso pour « Papa »

Une fois n’est pas coutume. Il n’y aura sûrement pas de « déja vu » dans ce Rewind special. Ce soir à Corvintéto, le pilier de la scène electro à Budapest fête ses 49 printemps lors d’un set accompagné de deux de ses jeunes capitaines de soirée : TMX de Kollektiva et l’énergique Ludmilla. L’anniversaire de « papa » risque d’attirer beaucoup de monde à Blaha Lujza Ter.

Depuis deux semaines et pour tout l’été, c’est Corvintéto qui récupère à nouveau le « filon » de cette soirée qui fait en partie la réputation de la vie nocturne à Budapest. Depuis de nombreuses années, il y a ceux qui ont connu le premier, le second, le troisième et le quatrième West Balkan, club avec qui la « légende » du Rewind de Palotai est née, a perduré et a rythmé les semaines des jeunes Budapesti.Le nouveau West Balkan, situé sur Nyugati tér dans l’immeuble vitré Skala Métro, s’est vu imposer une nouvelle fermeture administrative.

WB reprend les travaux

Cet espace immense (une capacité de 1500 personnes uniquement pour la grande salle) avec sa vaste terrasse qui surplombe la gare et la minable discothèque Retropolis, n’avait pas atteint les normes suffisantes dans sa rénovation, et a dû fermer ses portes seulement deux mois après l’ouverture pour continuer les travaux. Mais qui dit fermeture dit aussi manque à gagner, et difficultés pour financer la suite des opérations. Un prêt accordé par la banque est venu redonner bon espoir à West Balkan de reprendre les affaires à partir de septembre prochain et de nouveau garantir une grande qualité de son à petit prix au public hongrois.

Le tiroir-caisse de Corvin retrouve le sourire

A l’inverse de West Balkan, presque trop grand pour les soirées « valeurs sûres » comme Rewind, Corvintéto et son couloir étroit offre un cadre assez adapté : un son plus « crade » certes, mais l’illusion d’un grand ramdam improvisé favorise la promiscuité tant recherchée par les clubbers, fuie par les asthmatiques et autres non-fumeurs radicaux. Ceux qui, à juste titre, pourraient trouver cette promiscuité étouffante, pourront toujours prendre un grand bol d’air frais et une bière salvatrice sur le fameux toit aménagé de Corvin le détail qui fait également la bonne réputation du lieu.

A noter : l’entrée aux sessions estivales de Rewind est gratuite. Les spéciales, comme celle de ce soir, demeurent toutefois payantes (500 forints). Pas de quoi effrayer les habitués des soirées nocturnes et encore moins les touristes à l‘affût de ces nuits « hot » mais peu onéreuses, avec une musique de qualité pour ne rien gâcher. Les connaisseurs viendront quoi qu’il en soit saluer la « légende vivante » locale des platines et des CDjs pour son anniversaire.

Un commentaire

  1. le_butch a dit :

    trop, vraiment trop de monde a cette soiree… jusqu a etre oblige de mettre des barrieres a l entree pour reguler le flux !
    le temps, enfin favorable, a rendu la terrasse tres agreable malgre la foule :-)
    les rewind le mercredi c est plus cool ! :-)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>