Mots-clés associés : "consommation"

Les tickets restos, nouvelle cible française du gouvernement hongrois

Les tickets restos, nouvelle cible française du gouvernement hongrois

9 novembre 2011 à 10 h 27 min 3 commentaires

Le gouvernement hongrois envisage de poursuivre ses mesures protectionnistes, cette fois-ci dans le secteur des services prépayés dans la restauration. L’objectif dénoncé par Bálint Bessenyey, directeur de Sodexo Motivációs Rendszerek, serait d’y casser la domination des entreprises françaises en favorisant l’entrée sur le marché de la concurrence hongroise.

Plus de taxes à la consommation et plus de répression routière pour renflouer les caisses de l’Etat

2 novembre 2011 à 8 h 02 min 0 commentaire

En Hongrie, la TVA est déja à 25% et on pressent son augmentation prochaine à 27%. Parallèlement, l’Etat hongrois prévoit encore de saler ses amendes et d’étendre ses taxes à la consommation de produits classés « nuisibles à la santé ». La répression des infractions au code de la route sera plus sévère et la taxe sur la bière, entre autres, sera augmentée. Plus insolite, la vente de vêtements pour enfants sur Internet sera aussi soumise à l’impôt !

Prévisions de croissance revues à la baisse dans le programme budgétaire 2012

20 octobre 2011 à 17 h 18 min 1 commentaire

En début de semaine, le gouvernement hongrois a largement révisé ses prévisions économiques, à la baisse par rapport à celles indiquées dans le programme de convergence présenté à Bruxelles en avril dernier. Toutefois, la prévision de croissance pour 2012 annoncée par le gouverneur de la Banque centrale hongroise (MNB) Andras Simor se révèle encore plus basse que celle du gouvernement.

Agroalimentaire : la « taxe santé » arrive en septembre

Agroalimentaire : la « taxe santé » arrive en septembre

12 juillet 2011 à 15 h 35 min 7 commentaires

Le parlement hongrois a voté lundi la taxe spéciale sur la nourriture et les boissons jugées mauvaises pour la santé. Ce projet de loi du gouvernement, plus connu sous le nom de « taxe hamburger » ou « taxe chips », entrera en vigueur dès septembre pour les produits qui contiennent un taux trop élevé de sucre, de sel, d’hydrocarbone et de caféine.

La Hongrie, pour le pire… et le meilleur

La Hongrie, pour le pire… et le meilleur

16 mai 2011 à 13 h 51 min 4 commentaires

Je ne vais pas m’étendre sur les problèmes des ces dernières semaines en Hongrie. Vous avez entendu parler des dérives démocratiques [erratum : autoritaires] avec la réforme de la Cour constitutionnelle, des médias ou encore le vote de la nouvelle constitution et ses délires mystiques et religieux. De même, vous avez entendu parler du plan de rigueur, qui commence à être de plus en plus critiqué. Enfin, peut-être plus inquiétant, l’extrême misère que rencontre une bonne partie de la population hongroise, les risques de famine et la récupération démagogique, sur fond de conflits inter-ethniques, par l’extrême droite… Tout cela a été pas mal diffusé en Europe et une fois de plus l’image de la Hongrie n’en est pas sortie grandie. Mais, objectivement, il y a vraiment de quoi être inquiet !

Innovation : des automates à Palinká !

Innovation : des automates à Palinká !

25 avril 2011 à 19 h 33 min 1 commentaire

Par Swan Min-Tung La Palinká, boisson nationale hongroise, arrive dans des distributeurs automatiques en Hongrie. Nouveau privilège des diplomates, le premier distributeur de Palinká a été récemment installé dans un salon diplomatique de l’aéroport de Budapest. En espérant que les pilotes laisseront cette commodité aux seuls voyageurs, des Palinkás à la prune, à l’abricot et à la cerise sont déjà disponibles. Un nouveau chapitre s’ouvre donc pour cette gnaule traditionnelle très populaire. Autre endroit, même élixir, les fonds structurels européens ne sont pas tous totalement gaspillés. Un bon exemple dans la ville de Gyula, qui ouvre une « route de la palinká » (à pied espérons-le !) avec l’installation de lieux de dégustation. Le maire de la ville espère ainsi attirer quelques touristes dans l’Est de la Hongrie grâce à une dégustation « interactive » soutenue par plusieurs petites distilleries de la région. Sources : Index.hu Chew. hu Diplomacy and trade

Source : KSH.hu

L’inflation annuelle s’est établie à 4% en janvier-février

14 mars 2011 à 19 h 14 min 0 commentaire

L’inflation a été de 4,0% sur les deux premiers mois de l’année 2011 par rapport à l’année précédente, a annoncé vendredi l’Office national des statistiques (KSH). L’indice des prix a augmenté de 0,4% en février par rapport au mois précédent.

Malév touché par la hausse des prix du pétrole

Malév touché par la hausse des prix du pétrole

10 mars 2011 à 10 h 00 min 0 commentaire

La compagnie aérienne nationale hongroise Malév a augmenté hier les tarifs de ses billets jusqu’à 5 euros par passager, en raison de la hausse des prix du pétrole, a expliqué la directrice de communication Marta Rona à MTI. Cette hausse du prix du kérosène intervient suite aux troubles politiques actuels au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, selon de nombreux analystes. La situation politique en Libye, pays exportateur de pétrole, a eu un impact important sur le cours du pétrole ces dernières semaines. Plus généralement, l’amenuisement mondial et continu des ressources en hydrocarbures ne peut que conduire à une hausse des prix de leurs produits dérivés: essence et kérosène, entre autres. Selon les plus récentes prévisions de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), le prix du kérosène augmentera de 20% en 2011.

Le prix du carburant bat tous les records en Hongrie

Le prix du carburant bat tous les records en Hongrie

11 janvier 2011 à 18 h 03 min 4 commentaires

Encore 10 forints de plus par litre de carburant, et c’est la troisième augmentation en seulement un peu plus d’un mois !  La hausse est prévue à partir de demain, mercredi.  Un litre de Super coûtera désormais 364 HUF (1,31 euros) et litre de Diesel, 354 HUF (1,28 euros), en moyenne. Un prix que les connaisseurs du niveau de vie hongrois moyen pourront sans doute apprécier. La liste des stations services offrant les meilleurs prix est disponible sur site de MTV ou sur un site spécialisé de comparaison et de localisation de stations service. Articles liés : A Budapest, le prix des bonnes résolutions écolos a un arrière-goût français Budapest : la hausse habituelle du prix des titres de transport L’inflation s’est intensifiée en octobre Taxes « anti-crise » : Finances, Energie et Services en première ligne L’inflation continue sa progression Un oléoduc hongrois bien siphonné L’escalade des prix à la pompe hongroise

Budapest : la hausse habituelle du prix des titres de transport

Budapest : la hausse habituelle du prix des titres de transport

10 janvier 2011 à 3 h 26 min 4 commentaires

Dans le cadre de la hausse des prix des services publics à Budapest, la BKV ne déroge pas à la règle, comme chaque année d’ailleurs. Toutefois, le nouveau montant des titres de transports n’a pas encore été annoncé. Comme l’indique la photo ci-dessous, un titre de transport à Budapest valait 320 HUF (1.15 euros) en 2010. Ce ticket est valable sur tout le réseau de villamos (tramways), de bus et de métros.

Vue aérienne de la station d'épuration des eaux usées à Csepel, alors en construction en novembre 2009. Crédit photo : csepel.info

A Budapest, le prix des bonnes résolutions écolos a un arrière-goût français

10 janvier 2011 à 2 h 39 min 8 commentaires

Nouvelle année, nouvelles mesures et hausse des prix : environ +3 % pour l’eau potable, +19,5 % pour la taxe des eaux usées. L’eau, qui nous intéresse ici, n’est cependant pas la seule à voir augmenter son coût pour le consommateur hongrois : +5,27 % pour le ramassage des ordures ménagères, +3,8 % pour le ramonage des cheminées, et +3 % du loyer des logements appartenant à la ville de Budapest.

Starbucks colonise Budapest

9 janvier 2011 à 13 h 39 min 2 commentaires

Fort de son succès dans le centre commercial Westend au printemps dernier et sur le Nagy körut à la fin de l’automne, le « café sans café », un tantinet trop sucré de la chaîne américaine Starbucks vient de s’installer sur Kiraly utca. 300m2 sans fumée de cigarette mais avec wi-fi à volonté (comme dans tous les Starbucks du monde, ou presque) sont désormais prêts à accueillir jusqu’à 70 personnes. Rappelons que le deuxième du genre à Budapest a ouvert le 5 décembre dernier, il y a peine un mois. Articles liés : Starbucks pénètre en Hongrie

La bière sera plus chère

La bière sera plus chère

12 décembre 2010 à 13 h 31 min 0 commentaire

Info de « proximité » : Il y a quelques jours, Borsodi Sörgyar a annoncé qu’en 2011, elle augmentera certainement le prix de ses bières. Première raison invoquée : l’augmentation globale des coûts de production à hauteur de 5%. A cela se combine la baisse de la consommation de bière (-9% cette année). Néanmoins, la brasserie hongroise, qui produit également la Stella Artois belge, prévoit une stabilisation du marché l’an prochain. Aujourd’hui, 50 cl de Borsodi coûtent en moyenne 200 forints (70 cents d’euro) dans le commerce, et guère plus dans un bar de quartier (kocsma). Pas de panique cependant. Si la bouteille de Borsodi coûte 10 ou 15 HUF de plus, les smicards pourront continuer à s’en offrir une dizaine par mois grâce à leur augmentation (+150 HUF/mois !). Article lié : En pleine crise, Borsodi fait à nouveau du profit

Source : www.oecd.org

L’OCDE moins optimiste que le gouvernement sur la croissance et le déficit

21 novembre 2010 à 19 h 14 min 0 commentaire

Selon les « Perspectives économiques » publiées jeudi par l’OCDE, le déficit devrait être plus élevé et la croissance plus faible en 2011 que les prévisions du gouvernement hongrois.

Le PIB hongrois a augmenté de 0,8% au troisième trimestre

15 novembre 2010 à 0 h 02 min 3 commentaires

Dans un rapport préliminaire publié vendredi sur la croissance de l’économie hongroise, l’Office central des statistiques (KSH) a indiqué que la croissance du produit intérieur brut a été de 0,8% au cours du trimestre juillet-septembre par rapport au précédent. Sur un an, la progression du PIB a été de 1,6% selon les données non-ajustées, et de 2,1% selon les données de calendrier ajustées.

Source : www.ksh.hu

L’inflation s’est intensifiée en octobre

11 novembre 2010 à 16 h 36 min 2 commentaires

Le Bureau central des statistiques (KSH) a communiqué aujourd’hui jeudi les mauvais résultats de la Hongrie en matière d’inflation. Au mois d’octobre, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,4% par rapport à septembre. Sur un an, la hausse moyenne des prix est de 4,2%.

Banques : une petite prune pour Raiffeisen

8 septembre 2010 à 10 h 17 min 0 commentaire

L’Autorité de Surveillance du Secteur Financier en Hongrie, la PSZAF, a condamné lundi la banque Raffeisen à une amende d’un millions de forints, soit un peu plus de 3500 euros, pour ne pas avoir assez bien informé sa clientèle. Ce type de condamnation pour infraction à la protection du client s’était déja produit pour d’autres banques, comme la CIB le 19 mai dernier (500 000 HUF). Autant dire que ca leur fait une belle jambe !

Conso : l’eau Visegrádi déconseillée aux enfants

Conso : l’eau Visegrádi déconseillée aux enfants

29 août 2010 à 23 h 20 min 1 commentaire

En Hongrie, on ne rigole pas avec la consommation de l’eau minérale. Au début du mois, plusieurs distributeurs ont retiré de leurs rayons les bouteilles de Visegrádi en raison de tests pratiqués par le magazine de consommation Interpress, qui concluaient à une teneur en fluor supérieure au seuil imposé par la réglementation sanitaire. Quelques mois auparavant, cette étude sur les eaux minérales hongroises avait déjà soulevé le problème de la pollution à l’arsenic d’une eau commercialisée par Auchan (Auchan Super Aqua). L’été n’a pas été très bon pour la réputation de la société Visegrádi Ásványvíz Kft. qui produit l’eau minérale du même nom. Certains magasins, en particulier Auchan et CBA, ont en effet récemment retiré ces bouteilles de leurs rayons, suite aux résultats d’une analyse publiée par Interpress Magazin en mars 2010. Selon celle-ci, le taux de fluor contenu dans l’eau atteignait en effet 1,8mg/l, dépassant les normes sanitaires fixées à 1,5 mg/l. Si le fluor, à très faible dose, peut être bénéfique pour la prévention des caries dentaires, il représente à plus forte dose un danger pour la santé, en particulier pour les nourrissons et les jeunes enfants. Dans un premier temps, le tribunal de Budapest a confirmé fin juillet que l’étude des journalistes d’Interpress était précise et objective. En réponse à cette accusation, la société Visegrádi Ásványvíz Kft. considère, quant à elle, que son eau ne présente aucun risque pour la santé, et maintient que le taux de fluor ne dépasse pas les seuils réglementaires. Il n’y aurait donc pas lieu de donner l’alerte. Si les poursuites entamées contre Interpress Magazin n’ont pas tout de suite abouti, la société Visegrádi Ásványvíz Kft. a tout de même décidé de faire appel en s’appuyant sur de nouvelles analyses, effectuées par un laboratoire indépendant, qui confirment que le taux ne dépasse pas la norme sanitaire d’1,5 mg/L. Des antécédents à l’arsenic chez Auchan, mais aussi dans l’eau du robinet ! Cette affaire rappelle celle, en mars dernier, de la pollution à l’arsenic de l’eau minérale d’Auchan, « épinglée » dans la même étude par le magazine de consommation. La société française avait alors fait réaliser de nouveaux tests concluant à un taux d’arsenic inférieur à la limite autorisée, avant de retirer ses bouteilles suspectes de ses magasins au mois de mai. Une nouvelle eau minérale de marque Auchan, avec une étiquette à peine différente, est revenue dans les rayonnages depuis. Selon les nouveaux tests pratiqués par Interpress Magazin, la teneur en arsenic a été divisée par dix et se situe bien en dessous du seuil maximal autorisé. Après cette « guerre » menée par le magazine « pro-consommateurs » à l’encontre des producteurs d’eau minérale en Hongrie, il convient cependant de mentionner que dans d’autres pays d’Europe comme la France, les autorités sanitaires indiquent que certaines eaux librement commercialisées ne doivent pas non plus être consommées au quotidien. Beaucoup de Hongrois tiennent à boire de l’eau en bouteille, mais cette polémique pourrait leur faire penser que l’eau qui coule de leur robinet reste, le plus souvent, tout à fait potable et surtout bien moins chère. Néanmoins, si le taux d’arsenic dans son eau minérale a fait réagir Auchan assez vite, ce n’est malheureusement pas le cas du gouvernement hongrois pour 40 villes et villages de la plaine du sud du pays, comme le rappellait Népszava vendredi. Depuis son entrée dans l’Union Européenne en 2004, la Hongrie avait promis de réduire le taux d’arsenic dans l’eau du robinet de 50 microgrammes (en moyenne) à 10 microgrammes par litre, comme le prévoit la directive européenne. Au printemps de cette année, seulement très peu de localités étaient parvenues à régler le problème, la gestion des fonds européens ayant eu beaucoup de mal à se faire à bon escient entre les différentes branches de l’administration hongroise. Sources : Etude publiée par Interpress sur les eaux hongroises Analyses publiées par la société Visegrádi Ásványvíz Kft. Articles liés : « Affaire Auchan » : de l’arsenic dans l’eau (suite) Trop d’arsenic dans l’eau minérale d’Auchan!

Les mensonges de L’Oréal, sans parler de Sarkozy

Les mensonges de L’Oréal, sans parler de Sarkozy

26 juillet 2010 à 15 h 37 min 0 commentaire

En marge de l’affaire Liliane Bettencourt (héritière de L’Oréal) – Eric Woerth (directeur financier des campagnes de Chirac en 2002 et de Sarkozy en 2007, trésorier de l’UMP, ministre du Budget et aujourd’hui ministre du Travail), magistralement révélée par Médiapart début juillet, un mini scandale concernant L’Oréal est discrètement sorti en Hongrie. Le géant français des cosmétiques a été condamné à une amende de 5 millions de forints (moins de 2000 euros) par GVH, l’autorité locale compétente en matière de respect de la concurrence. Cette dernière entend condamner L’Oréal pour publicité mensongère pour la promotion de bons résultats truqués de certains de ses produits anti-rides et anti-cellulite. Pour rentrer dans le détail, les produits concernés par la publicité mensongère en Hongrie sont : Vichy Liftactiv CxP, Revitalift et Vichy Cellu Metric. Le GVH n’ayant pas élaboré lui-même ses propres tests mais mettant l’accent sur l’utilisation abusive de sondages de satisfaction et de tests d’efficacité sur les consommateurs, L’Oréal compte se défendre de ces accusations. Affaire à suivre… L’amende représentant trois fois rien pour l’empire L’Oréal, il n’est pas étonnant qu’on n’en ait pas entendu parler en temps voulu dans la presse francophone, puisqu’au même moment, un site d’information indépendant parvenait, à force d’investigation, à ébranler le système Sarkozy qui consiste à étouffer ou à mettre en exergue tel ou tel scandale politico-financier… Parce que les juges d’instruction le valent bien?

Consommation : à la caisse, les Hongrois sont de plus en plus européens

Consommation : à la caisse, les Hongrois sont de plus en plus européens

29 juin 2010 à 13 h 52 min 0 commentaire

Selon un rapport de l’institut Eurostat publié lundi, le prix des denrées alimentaires en Hongrie est toujours inférieur à la moyenne de l’Europe des 27. Heureusement, dira t-on. Le calcul de ce prix moyen prend en compte le pouvoir d’achat et est ajusté aux taux de change de pays hors zone euro. Un rapport qui fait du ticket de caisse hongrois le plus cher hors de cette zone, bien que ses estimations restent contestables dans le détail.

Dépêches éco conso

Dépêches éco conso

13 avril 2010 à 20 h 14 min 0 commentaire

L’objectif, fixé par la banque nationale, de réduire l’inflation à un taux de 3% à la mi-2010, semble difficilement réalisable. En effet, selon des chiffres publiés ce matin par le Bureau central des Statistiques (KSH), l’indice des prix à la consommation est passé de 5,7% en février à 5,9% le mois dernier.

La nouvelle donne fiscale 2010

La nouvelle donne fiscale 2010

4 février 2010 à 18 h 32 min 0 commentaire

Cette nouvelle année s’accompagne d’un nouveau calcul fiscal en Hongrie, qui renforce la réputation du pays et de son système d’imposition souvent surprenant. En juin et novembre derniers, le Parlement a adopté deux nouveaux paquets fiscaux, dont la plupart sont entrés en vigueur au 1er janvier. Désireux de garder le cap du déficit public à 3,8% du PIB, le gouvernement tente toutes les ruses pour renflouer les caisses de l’Etat sans que l’électeur ne s’en aperçoive trop avant cet été. Pari difficile à gagner, surtout sur un parcours semé d’embûches dans le paysage politique hongrois.

Fornetti, l’ « étouffe-chrétien » de l’année

Fornetti, l’ « étouffe-chrétien » de l’année

4 février 2010 à 0 h 53 min 0 commentaire

La fédération hongroise des franchises a élu la chaîne Fornetti entreprise de l’année 2009 pour son développement et son adaptation fulgurants tant en Hongrie qu’à l’étranger. Fabriquant de produits surgelés qui sont ensuite cuits sur le point de vente et vendus au poids, Fornetti a pris une place centrale dans la vie des Hongrois vivant en zone urbaine. Ses pâtisseries, petits fours, pogácsa et autres étouffes-chrétiens sont absolument partout en ville, et toujours à des endroits stratégiques du réseau de transports en commun.

Le gaz plus cher pour les Hongrois

Le gaz plus cher pour les Hongrois

8 décembre 2009 à 13 h 32 min 2 commentaires

Cet hiver, les Hongrois vont payer une facture de gaz plus salée que jamais. Au 1er janvier, le prix du gaz naturel devrait augmenter en moyenne de 4% en Hongrie. La hausse la plus élevée (5,6%) proposée par le bureau national de l’énergie (MEH), ne concernera que les particuliers et les ménages qui utilisent moins de 20 mètres cubes de gaz par heure. En s’adressant aux plus petits consommateurs, cette nouvelle tarification à 70 euros par m3 touche le plus grand nombre.

Les abonnés de T-Mobile dédommagés

Les abonnés de T-Mobile dédommagés

7 décembre 2009 à 7 h 04 min 0 commentaire

C’est un problème de logiciel, survenu de façon inattendue lors de travaux techniques nocturnes, qui a occasioné une panne générale du réseau T-Mobile en Hongrie vendredi dernier jusqu’à 15h30. Bien que l’entreprise n’est pas obligée d’offrir une compensation pour les inconvénients, Magyar Telekom gratifie ses abonnés de dix minutes de temps de conversation gratuites sur le réseau. Magyar Telekom T-Mobile est le plus grand opérateur de téléphonie mobile hongrois, avec 44,3% de part de marché, soit près de 5,2 millions d’abonnés. Source : MTI-ECONEWS