Succès de l’auto-critique dans l’administration en Hongrie

Dès les premiers jours de son lancement, le nouveau service public portant le nom prometteur « Kormányablak » (fenêtre sur le gouvernement), fait un véritable carton un peu partout en Hongrie. Dans un pays où se plaindre est un sport national et où la lourdeur du système administratif concurrencerait presque la France, cette sorte d’inspection générale des administrations va certainement séduire le peuple, administré par une action gouvernementale en baisse de popularité dans les sondages.

La mise en place d’agences d’observation du fonctionnement des services publics est définie par l’hebdomadaire 168 óra comme « la première mesure raisonnable du gouvernement Orbán« . Présentes dans tout le pays, elles visent à faciliter l’accomplissement des tâches administratives. Au-delà des 29 services actuellement observés par ces agences, une assistance juridique sera bientôt mise à la disposition des citoyens. Selon le chef de l’agence du département de Borsod-Abaúj-Zemplén, le bon fonctionnement de ces nouvelles agences peut renforcer à long terme la transparence du système d’administration publique.

A noter : un nombre record de clients a été récemment enregistré à Miskolc, par rapport la moyenne nationale.

Source : MTV hirado.hu, le 13 janvier 2011

Un commentaire

  1. Flûte ! C’est en Hongrie.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 × = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>