Serbie : l’interminable procès Taton

La reprise du procès des 15 jeunes Serbes, inculpés pour avoir battu à mort le supporter toulousain Brice Taton en septembre 2009, était prévue la semaine dernière. Elle a néanmoins encore été repoussée au 8 novembre prochain, en raison de l’absence des témoins convoqués par la Haute Cour de Belgrade. Ce drame dû à la violence de hooligans prend décidément beaucoup de temps à être jugé.

C’est la seconde fois que la justice serbe reporte la 3ème session du procès pour des raisons similaires. Lors des deux premières sessions, en avril et en juin derniers, seuls les parents de la victime et les inculpés avaient été entendus.

L’annonce du report du procès a provoqué de vifs remous dans la salle, notamment de la part de la famille de Brice Taton et de son avocat Slobodan Ruzic. Inquiet face à la tournure des événements, ce dernier craint une « autocensure » de la part des témoins, qui semblent effrayés de dire ce qu’ils ont vu. Selon Ruzic, une centaine de personnes se trouvaient pourtant présents sur les lieux du drame.

La justice serbe, dont on avait souligné la rapidité, sans doute hâtivement, dispose maintenant d’un mois pour entendre les témoins récalcitrants dans cette affaire. Un verdict devrait alors être prononcé avant la fin de l’année.

Articles liés :

Issue du procès Taton en juin

Ouverture du procès Taton à Belgrade

Hooligans : souriez, vous êtes filmés!

Hooliganisme : un fléau le long du Danube

La Hongrie: terre bénie des hooligans?

Hooliganisme: du rififi à Ferencvaros

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>