Roms : L’ONU s’en mêle à son tour

L’ONU a vertement critiqué la Hongrie, jeudi dernier, pour la situation de sa minorité rom. L’organisation internationale s’est inquiétée des « mauvais traitements » et des « discriminations » dont les Roms sont victimes sur le territoire hongrois.

Les Roms demeurent au centre de l’actualité internationale en ce mois d’octobre 2010. Une semaine après le rappel à l’ordre de la commissaire européenne chargée de la justice, Viviane Redding, concernant le traitement des roms en France, c’est au tour de la Hongrie de se faire taper sur les doigts à ce sujet par les instances internationales. Mais contrairement à la France, la Hongrie est relativement habituée à essuyer des avalanches de critiques pour ce qui est de l’intégration des Roms. Le dernier rapport en date l’épinglant étant le fait du Conseil de l’Europe, il y a à peine plus d’un mois.

Les 18 experts du comité des Droits de l’Homme de l’ONU ont dénoncé les nombreuses discriminations et « le profilage racial de la police » à l’égard de la communauté rom, ou plus exactement DES communautés roms de Hongrie. Selon eux, la plus grande minorité du pays (estimée entre 600.000 et 700 000 individus) serait la cible répétée des « médias et des personnalités publiques ». Cette stigmatisation médiatique aurait crée un amalgame détestable faisant de tous les Roms des délinquants en puissance aux yeux d’une grande majorité de la population hongroise.

Ce nouvel élan de sollicitude vis-à-vis des Roms hongrois est louable, mais il y a peu de chance pour que cela ne change quoi que ce soit sur le terrain à leur triste sort.  A moins que cela accentue encore un peu la pression qui pèse sur le gouvernement hongrois à deux petits mois du début de sa présidence de l’Union européenne…Conscient qu’il sera attendu au tournant sur cette question, le gouvernement de Viktor Orban a de toute façon d’ores et déjà fait de l’intégration des Roms dans la société magyare l’une des trois priorités de sa présidence.

Articles liés :

Les Roms sont encore discriminés en Hongrie, indique le Conseil de l’Europe

La ségrégation pour éviter « la guerre civile »

Tensions communautaires en vue

La « question Rom » selon Bajnai

La Hongrie condamnée pour atteinte à la liberté d’expression

Discrimination à l’école: Strasbourg surveille la Hongrie

Discrimination scolaire: l’Etat hongrois mis en cause


Un commentaire

  1. Úgy legyen!
    Zs.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>