Pollution : An der schönen blauen Donau*

Vu jeudi 22 décembre vers 7h du matin depuis Margit Hid : une énorme nappe d’essence ou de gazole dérivant sur le Danube au niveau de Budapest. Probablement le résultat du dégazage sauvage d’une péniche. A notre connaissance, il n’en est pas fait mention dans la presse hongroise.

*En français, « Le Beau Danube bleu » est une célèbre valse viennoise composée en 1866 par Johann Strauss.

 

2 Commentaire

  1. En France, les écologistes se présentent aux élections politiques depuis 1974. A mon sens, les résultats sont bien maigres.
    Tout se passe comme ci on attendait le superclash écologique, après le clash financier.

    On n’arrive pas à trouver de solutions aux dettes financières. Quand on devra financer les dettes écologiques, cela coûtera d’autant plus cher… et on n’a déjà plus d’argent…

  2. En Hongrie avant ce premier janvier, les autorités étant chargées par l’Europe, encore elle, du recyclage des déchets, confiaient pas mal du boulot à l’Autriche voisine et surtout experte en la matière.
    L’état annonce dorénavant un monopole sur les ordures et les eaux usées.
    Le quotidien autrichien « kurier » dénonce que les accords prévus sont bafoués, les entreprises de recyclages étant expropriées et sommées de laisser les installations opérationnelles.
    Les sociétés autrichiennes AVE, Saubermacher et ASA qui détiennent un quart du parc hongrois, mais qui ont pour cela amené la technologie se voient débarquées.
    Ces sociétés ont décidé de saisir Bruxelles en recours.

    Les eaux transparentes du Danube, c’est donc pour demain!
    Zs.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>