Un bol d’Air frais?

Love 2 - AirLe célèbre duo français Air, assimilé au mouvement musical de la «French Touch», se produira dimanche soir à Petofi Csarnok. En 10 ans de carrière, le groupe a acquis une notoriété internationale, notamment en signant plusieurs bandes originales de films. En tournée depuis le mois dernier, à l’occasion de la sortie de leur 5ème album intitulé Love 2, les deux français feront « courant d’air » à Budapest.

Air, c’est deux potes, Jean-Benoit Dunkel et Nicolas Godin, lesquels se sont rencontrés sur les bancs du Lycée Jules Ferry de Versailles dans les années 90. Ces «banlieusards bourgeois», tous deux issus de bonne famille se sont inventés, dès leur tout premier album Moon Safari sorti en 1998, un univers musical «bien à eux» où l’éléctro se mélange avec le son mélodieux d’instruments traditionnels, où, dans une douceur envoutante, les voix des artistes se confondent avec les samplers. Tombée amoureuse de la musique des «frenchies», la réalisatrice Sofia Coppola leur donna une notoriété internationale. Le duo composa des morceaux pour les 3 films à grands succès de la new-yorkaise : Virgin suicides, Lost in Translation et Marie Antoinette. Depuis, Air fait salle comble à chaque concert et les 4 albums qui suivirent Moon safari, quoique tous différents les uns des autres, furent tous de grandes factures.

Une notoriété plus internationale que nationale

Paradoxalement, Air n’a pas tout a fait conquis le cœur des Français. Beaucoup plus connu à l’étranger que dans l’héxagone, les musiciens de Versailles ont toutefois eu droit, faute d’une reconnaissance populaire, à une reconnaissance ministérielle. En 2005, le Ministre de la culture Renaud Donedieu de Vabres leur a remis l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Une décoration à laquelle des représentants pourtant plus « branchés » de la «French Touch» dans le monde, tels que Daft Punk, n’ont pas (encore) eu droit. A l’instar de l’Académie française, ceux qui obtiennent ce type de distinction ne sont pas forcément les meilleurs.

Timides et réservés dans la vie, Dunkel et Godin font clairement transparaître ces traits de personnalités dans leurs albums, mais  savent s’éclater sur scène et offrir de grandes prestations «live». Les vrais fans le savent bien : Air, ce n’est pas juste une musique pour tripper seul dans sa chambre. Leur concert tombe à point nommé : le style Air ira comme un gant à un dimanche soir d’hiver. Prix du ticket : 9000 Forints.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + = 16

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>