Panique économique !

Le Forint hongrois et la bourse de Budapest sont en chute libre, vendredi, suite aux déclarations alarmistes de dirigeants de la FIDESz. Et si la Hongrie connaissait un scénario « à la grecque » ? C’est la hantise de beaucoup d’analystes qui observent l’évolution de la situation hongroise avec angoisse.

Source : http://www.napi.hu/

En 24h, la devise nationale hongroise a perdu 5,5% de sa valeur pour s’établir à 285 HUF pour 1 EUR. La bourse de Budapest était en recul de -3,1% vendredi à midi, après avoir déjà clôturé en baisse de 1% le jour précédent. Ces résultats sont d’autant plus préoccupants que les autres bourses d’Europe centrale sont à la hausse.

Ces « turbulences » sont la conséquence directe des déclarations des nouveaux dirigeants politiques de la Hongrie. Sur le site d’informations économiques www.napi.hu, le vice-président de la Fidesz, Lajos Kosa, a estimé jeudi que la situation économique hongroise est « tellement critique, qu’elle est comparable à celle de la Grèce » et que la « faillite de l’Etat est « proche« . Il a précisé que le nouveau gouvernement avait hérité de finances publiques dans un état pire que prévu et qu’il n’y avait ainsi qu’une très faible chance pour le pays d’échapper à un scénario grec en la matière.

Quelques jours plus tôt, c’est Mihaly Varga, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre Viktor Orban et considéré comme le « Monsieur économie » de la FIDESz, qui avait ouvert la première brèche en estimant que la Hongrie ne tiendrait pas son engagement, envers le FMI notamment, de maintenir un déficit budgétaire inférieur à 3,8% de son PIB. Il pourrait dépasser les 7% pour l’année 2010.

Le porte-parole du 1er ministre, Peter Szijjarto, a annoncé que cette situation « bien pire que prévu » nécessitait des mesures gouvernementales dans les prochaines 72h et la mise en place de réformes pour réduire la fiscalité et accroître la compétitivité hongroise.

Articles liés :

« Le FMI doit changer de point de vue »

Dépêches éco-conso

Le forint passe encore la barre des 280 unités pour 1€

2 Commentaire

  1. Panique économique, ou insouciance économique ?…

  2. Ce n’est sûrement pas le fruit du hasard, cette déclaration…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + = 16

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>