Orbán, médiateur entre Belgrade et Bruxelles

Lors d’une visite officielle vendredi à Belgrade, le premier ministre hongrois a exprimé son soutien à une intégration rapide de la Serbie dans l’Union Européenne, dont la Hongrie assurera la présidence tournante à partir du 1er janvier prochain.

Viktor Orban a fait du rapprochement de ses voisins balkaniques à l’UE, l’un des chevaux de bataille de sa future politique européenne. La semaine dernière, au cours  d’un déplacement à Bruxelles, il avait déclaré que l’adhésion de la Croatie à l’Europe des 27 serait l’une des priorités pour l’année 2011.

Le président serbe « pro-européen » Boris Tadic voit d’un bon œil le soutien offert par la Hongrie à son pays. En Octobre dernier, après des mois de tractations, l’UE avait décidé de récompenser le gouvernement serbe de son rapprochement avec la Kosovo en acceptant de transmettre à la Commission la candidature de la Serbie. Avec l’aide d’Orban, la Serbie espère faire encore un pas de plus en direction de Bruxelles en obtenant, dès l’année prochaine, le statut officielle de candidat d’adhésion à l’UE.

Articles liés :

Serbie : la longue route vers l’UE

Hongrie – Serbie : quand il n’est plus question de guerre, mais de coopération

La Hongrie prépare le terrain pour présider l’UE en 2011

La Hongrie soutien l’adhésion serbe à l’UE

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>