Mondiaux de hand : la Hongrie se rapproche des JO

A l’issue des championnats du monde 2011 de handball en Suède, les Hongrois ont finalement accroché une très intéressante septième place, après avoir disposé des Polonais vendredi, 31 à 28 (contrairement à ce qu’affirme le journal sportif – « référence » français L’équipe). Cette septième place est d’autant plus belle qu’elle donne un ticket à la Hongrie pour le tournoi qualificatif des prochains Jeux Olympiques de Londres, qui aura lieu en avril 2012. Ce match marque une grosse contre performance des Polonais et un certain élan de confiance qui gagne la sélection masculine hongroise, privée depuis un an de sa star capricieuse, Laszlo Nagy, faut-il encore le rappeler…

L’Allemagne, patrie du handball et sacrée championne du monde en 2007, doit quant à elle  gagner l’Euro 2012 si elle veut participer aux qualifications du grand rendez-vous de Londres l’an prochain. Pour la Pologne, il faudra également une sorte d’exploit au prochain Euro pour obtenir la même chance. A l’Euro autrichien l’an passé pourtant, la Pologne s’était classée 4ème derrière l’Islande. Sixième lors de ces mondiaux après une défaite pleine d’intensité face aux Croates, 34 à 33) l’Islande, qui termine juste devant la Hongrie, reste la nation montante du hand mondial depuis quelques années.

A l’Euro 2010, les Hongrois avaient trouvé une très modeste quatorzième place. Cette année, malgré un jeu faible face aux grosses cylindrées, les Magyars ont eu le mérite d’être réguliers au fil des matchs d’une telle compétition.  Pour la première fois depuis des années, les Hongrois font mieux que leurs homologues féminines dans ce sport. Celles-ci, en décembre dernier aux championnats d’Europe, n’ont terminé que dixièmes, alors qu’elles font habituellement partie du top 5 mondial des nations.

Les Experts (encore) au-dessus du lot

La finale de ces Mondiaux aura été un match symbolique de l’évolution de l’équipe de France durant la compétition. Bien qu’ils se soient fait très peur face aux Danois ce soir (37 – 35 à l’issue des prolongations), et qu’ils soient parfois un peu tendres à certains moments de rencontres supposées « faciles » pour eux (début de match contre la Hongrie par exemple), les handballeurs français viennent de réaffirmer leur suprématie sur le handball mondial depuis maintenant trois ans, en conservant leur titre, même de justesse. Ils viennent par là même de se qualifier directement pour les Jeux Olympiques l’an prochain, sans passer par la case qualifications. Apparemment de moins en mois intouchable, la bande à Karabatic devra tout de même encore travailler sa constance pour la répétition de son triplé (JO, Mondiaux, Euro). Rendez-vous, donc, à l’Euro en janvier prochain en Serbie, puis aux JO de Londres l’été suivant.

Articles liés :

France – Hongrie (37-24) : une leçon de handball

France -Hongrie pour une place en demi

cdm de handball 2011 : la France déroule, la Hongrie assure

Espagne – Hongrie mardi, toujours sans Laszlo Nagy

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 5 = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>