Matthaus en Hongrie: Je t’aime, moi non plus

lothar-matthaus-jeunotLothar Matthaus, le recordman de sélection pour l’équipe nationale d’Allemagne vit décidément une drôle d’histoire avec la Hongrie. L’ancien sélectionneur de l’équipe magyare (2004-2005) devait signer un contrat de deux années pour entrainer le FC Fehervar (D1 hongroise). C’est tout du moins ce que relataient les journaux du monde entier depuis une quinzaine de jours. Et puis, les dernières nouvelles sont tombées : l’accord a tout simplement été annulé pour des raisons absolument inconnues et sur lesquelles les deux parties n’ont pas voulu s’étendre. Selon certains médias, Matthaus aurait fait faux bond au dernier moment et serait pressenti pour être le futur sélectionneur du Cameroun.

L’histoire entre Matthaus et la Hongrie commence en février 2004 lorsque le ballon d’or 1990 est nommé sélectionneur de l’équipe magyare. Son objectif était simple mais périlleux : qualifier l’équipe nationale pour la phase finale de la coupe de monde 2006 et redonner ainsi une fierté à un peuple en perpétuel manque de reconnaissance. L’expérience fut un échec cinglant et l’équipe de Hongrie n’a jamais été en mesure de se qualifier. Accueilli comme un véritable messie à Budapest, Lothar Matthaus n’a  jamais pu confirmer, en tant que sélectionneur, les succès sportifs qui firent de lui l’un des plus grands joueurs allemands de tous les temps. Son aventure sur les bords du Danube s’est terminée en véritable eau de boudin : au moment de son éviction en décembre 2005, il est même accusé par la fédération de n’avoir contribué en rien au développement du football hongrois, et pire,d’avoir même profité de ce dernier.

Ainsi, que les dirigeants du FC Fehervar se rassurent. Disposer d’un manager comme Matthaus entraine certes une exposition médiatique intéressante pour un club. Toutefois, sportivement, les résultats ne sont pas garantis. Les ultimes expériences de Matthaus au Brésil et en Israël sont là pour le rappeler et furent autant de déboires respectives pour l’ex numéro 10 de la Mannshaft. De plus, « gérer » le personnage n’a jamais été une mince affaire. Dans sa carrière, et particulièrement au Bayern Munich, il se trouva au centre de nombreux conflits avec ses coéquipiers et ses dirigeants…L’homme, caractériel, a toujours été taxé d’« arrogant » dans le monde du football. Ce qui n’est guère un gage de stabilité pour un club.

Espérons pour lui en tout cas, si l’information ci-dessus s’avérait exacte, qu’il redonne du tonus et du « caractère » aux « lions indomptables » du Cameroun. Et qui sait ? Après son aventure africaine, peut-être verra-t-on  le baroudeur Matthaus faire de nouveau la Une des journaux hongrois ? Car c’est bien connu les histoires « d’amour » ne finissent jamais…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>