Liberté de la presse en Hongrie : quelques critiques et beaucoup de silences…

Force est de constater que gouvernement hongrois n’a pas pris dans la figure la volée de bois vert à laquelle on pouvait s’attendre après l’adoption de la loi sur les médias, lundi soir, qui restreint la liberté de la presse en Hongrie. Où est l’Europe politique ?

Budapest, Szabadsage tér, lundi 20 décembre (Hu-lala)

Trois jours après l’adoption de la nouvelle législation, aucun politicien européen de premier plan n’a encore osé critiquer le gouvernement hongrois et son premier ministre Viktor Orban pour cette mesure. Comment alors ne pas comprendre que les Etats européens ne souhaitent pas se fâcher avec la Hongrie, alors que celle-ci va prendre la présidence de l’Union européenne dans quelques jours à peine ? A moins que la situation politique interne d’un pays de l’Union européenne ne soit considérée que comme une affaire interne qui n’intéresse pas les autres membres.

Après 24h d’un silence assourdissant de la part de tous les Etats membres et des institutions européennes, l’Allemagne est finalement sortie, très timidement, de sa réserve. Non pas par la voix de la chancelière Angela Merkel elle-même, mais par celle du simple porte-parole adjoint du gouvernement, Christoph Steegmans, qui a gentiment rappelé mercredi qu’ « En tant que pays qui va prendre la présidence de l’UE, la Hongrie assume une responsabilité particulière pour l’image de l’ensemble de l’Union dans le monde« .

Au Parlement européen, seul le groupe des Verts a demandé à la Commission et aux gouvernements nationaux de l’Union d’exiger son retrait. A Bruxelles, la Commission européenne n’a pas daigné réagir ni apporter son point de vue  de manière spécifique sur les menaces pesant sur les médias en Hongrie. « La Commission attache une valeur très importante à la liberté de la presse et au pluralisme des médias et nous suivons cette affaire de très près« , s’est contenté de communiquer la Commission via un petit porteur de parole, rapporté par l’AFP. La Commission ne s’est pas risquée non plus à se prononcer sur l’affirmation du gouvernement hongrois selon laquelle le texte de loi votée lundi est conforme aux normes européennes.

« Une concentration des pouvoirs sans précédent dans les démocraties européennes » _ OSCE

La seule instance européenne à avoir sévèrement condamné, à ce jour, le gouvernement hongrois est l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe. « Je crains que le parlement hongrois ait adopté une législation des médias qui, si elle est mal utilisée, pourra réduire au silence les médias critiques et le débat public dans le pays« , a indiqué dans un communiqué la représentante de l’OSCE pour la liberté des médias, Dunja Mijatovic. « Une telle concentration des pouvoirs dans des autorités de régulation est sans précédent dans les démocraties européennes, et elle porte préjudice à la liberté« , a ajouté Mme Mijatovic. Nous attendons encore d’autres réactions…

Lire le rapport complet de l’OSCE

Articles liés :

Adoption de la loi sur les médias : « cause toujours… »

Castration du quatrième pouvoir en Hongrie

Les débuts de la tsarine des médias hongrois dans la pornographie !

Médias : La Hongrie au centre des critiques

Fini de rire pour les médias privés

Le journalisme d’investigation menacé par la loi sur les médias

Réforme des médias : acte II

Médias : retours (non négociés) aux choses sérieuses

La réforme des médias pointe son nez

4 Commentaire

  1. Et si la rédaction nous parlait de ceci!

    « La Hongrie veut « serrer la vis » aux étudiants
    Le gouvernement hongrois a émis une proposition de loi qui permettrait d’expulser les étudiants qui auraient manqué deux cours et échoué à cinq examens dans la même discipline.
    Le syndicat étudiant hongrois HÖOK est fermement opposé à ce projet de loi, « qui pourrait exclure des étudiants. » ( e-orientations.com).

    Zs.

  2. Finalement, que la Hongrie soit monarchiste, communiste ou Fidesz, c’est toujours la même politique… le plus loin possible de la démocratie.

    Le gouvernement ferait mieux de concentrer ses efforts sur le développement du tourisme, ça rapporte de l’argent et ça remplit les caisses de l’Etat…

  3. Bonjour,

    Nous sommes un couple naturiste français avec enfants.

    Mon métier, est routier, actuellement, je parcours plus que les routes de france car je ne veux plus partir deux ou trois semaines de suite.

    Ce que je déplore dans votre pays et comme dans beaucoup d’autre de vos voisins, c’est la corruption.
    Vos gouvernements s’en mettent plein les poches et ne laissent rien pour le peuple.
    Dans les différents reportages que l’on peut voir sur Arte, entre autre, on peut voir que des enfants sont livrés a eux mêmes et ou des parents n’ont plus aucune autorités sur eux car manque d’argent, ne peuvent même plus leur donner a manger et faire leur éducation.

    le pire….
    En république tcheque, là ou la misère atteint son paroxisme, il y a quelques années de ça,
    Des familles dans une misère telle que des parents n’ont pas hésité a louer le corps de leur enfants pour une nuit pour quelques centaines d’euros à des gros riches allemands et français qui n’ont aucun scrupule
    à aller se faire du bien sur de pauvres enfants.

    Bon rassurez-vous, la corruption et la misère existe malheureusement en france.
    Le coup de la vie actuelle en france a tellement augmenté que des familles entières n’ont plus les moyens
    de subvenir a leurs besoins et notre gouvernement ne fait rien pour arranger.

    Les grosse sociétés Françaises, Espagnoles, Belges, etc… n’hésitent plus a aller chercher de la main d’oeuvre moins chère…..donc sous-payé pour faire baisser leur prix…..
    Et cette main-d’oeuvre, malheureusement, est la votre: Hongrois, Roumains, Bulgares, Tcheques,…..etc
    Et ceci participe a votre misère…..

    Dans mon métier, le salaire moyen d’un chauffeur routier faisant du national est de +/- 1500 €/ par mois sans les frais de déplacement.
    lorsque je discute avec vous sur les routes de france, vous êtes pratiquement tous a me dire que votre salaire est de +/- 1000€ par mois tous compris….Et vous partez deux mois voir trois, sans revoir vos familles…????

    ça si ce n’est pas de l’esclavage moderne alors qu’on m’explique…..

    Bon si non, lors de mes échanger de dialogue avec vous collègues hongrois, tchèques….etc…
    vous m’avez l’air d’avoir une bonne mentalité et j’ai envie de venir dans vos pays pour appronfondir un peu un plus mes connaissances.

    Amicalement Noël.

  4. Je crois que nos très chers dirigeants, nationaux ou européens, se foutent royalement de la liberté de la presse et de la démocratie…
    Juste de rester en place grâce et avec leurs grands copains capitalistes…qui detiennent la majorité des medias et la totalité des medias de masse.

    Je crois que la majorité des français a voté non en 2005…Après ca, y’a encore un paquet de gogos qui croient a cette bonne vieille démocratie qu’on nous sort a toutes les sauces pour les plus belles saloperies (irak-petrole-500 000 morts…un seul exemple…).

    Je ne sais pas ou ils nous emmenent, mais ils sont dans la merde, la mégamerde…le systeme est moribond et ils semblent que nous allions tout droit vers le fascisme…et la regression sociale totale…

    But i may be wrong…j’espère mais je ne crois pas.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>