Les slips hongrois gonflés à bloc

Il semblerait bien qu’en Hongrie, les hommes succombent à leur tour à la mode de la chirurgie esthétique. C’est en tout cas ce qu’annoncait la semaine dernière le plus ou moins sérieux site people velvet.hu, selon lequel le nombre d’agrandissements de pénis en Hongrie a atteint des sommets équivalents à ceux des opérations mammaires. Peut-être s’agit-il simplement d’une manifestation de la parité homme-femme dans le pays qui a élu sa « Miss Plastic » en octobre dernier.

Le médecin chef du ministère de la Santé hongrois, le docteur Falus, n’a pourtant rien à voir avec cette information. Pour bénéficier d’une intervention qui rapproche des dimensions de Choky Ice (photo), star magyare du porno et lauréat des derniers « Hot d’Or », il faut débourser de 400 à 600 euros (soit entre un peu plus de 100.000 et de 150.000 HUF).

L’anatomie des sexes masculins et féminins ayant connu une évolution biologique parallèle au cours de l’Histoire, les hongroises ne vont pas pour autant se ruer chez leurs gynécologues tout de suite. En effet, contrairement à  ce qu’ « hongrois » , la pénoplastie consiste principalement à allonger ou à grossir la verge sans toucher aux nerfs érecteurs, ni aux corps caverneux. Elle aide ainsi Messieurs à dépasser certains de leurs complexes, voire à frimer dans les douches des vestiaires, mais n’influence en rien leurs performances sexuelles proprement dites. Heureusement, toute la nature ne s’achète pas encore.

Article lié  :

La petite perle hongroise de TF1

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 2 = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>