Les débuts timides de la reconstruction à Devecser

Mi-février, la construction d’un nouveau quartier a commencé à Devecser. La petite ville de l’Ouest de la Hongrie avait été recouverte par la coulée de boue rouge toxique provenant de l’usine Magyar Aluminium (MAL) à Ajka en octobre dernier. 95 habitations devraient être construites, alors que 262 maisons avaient été détruites à cause de la catastrophe industrielle.

Devecser, le 12 àctobre 2010 (hulala)

source : hirado.hu

Articles liés :

Selon Greenpeace, MAL continue de polluer

Boue rouge : les travaux de nettoyage suivent leur cours

Sous la boue rouge… la corruption?

Boue toxique : Bruxelles critique mais ne poursuivra pas la Hongrie

Catastrophe d’Ajka : L’état d’urgence prolongé de trois mois

Les victimes de la boue rouge obtiennent des promesses

Les victimes de la catastrophe industrielle se mobilisent

Boue toxique : l’autre vérité

MAL : le directeur commercial allemand fait ses valises

Inondations toxiques : photoreportage à Devecser

Pollution : la chasse aux coupables est ouverte

A Kolontar, le cauchemar continue

Une seconde vague de boue est « probable »

Le Danube touché…de manière encore limitée

Le Danube menacé par la «marée rouge»

Le plus grand accident industriel de l’histoire hongroise

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>