Le succès de l’expo Renaissance rassure la culture

Ce que nous appelions, de façon dithyrambique, « l’expo de l’année a Budapest » a rempli son contrat en terme d’affluence. L’art de la Renaissance de Botticelli à Titien a attiré 230.000 visiteurs au musée des beaux-arts de Budapest. Belle performance qui en fait la troisième exposition la plus visitée de l’histoire du musée d’Hösök tere. 130 peintures de 80 artistes de la Renaissance ont été présentées pendant 4 mois et demi, jusqu’à dimanche dernier.

Les Budapestois ont pris leur temps, mais ne s’y sont pas trompés, puisqu’une dizaine de millers de personnes s’est rendue à l’exposition uniquement le week end dernier. Plus de 50 musées du monde entier ont prêté des œuvres d’artistes références tels que Giorgione, Raphaël, Véronèse ou Tintoret, et la plus célèbre d’entre elles, La Dame à l’hermine de Leonard de Vinci. Les visiteurs sont venus d’une trentaine de pays voir cette exposition, qui a presque fait autant parlé que la présentation des oeuvres Sarkozy – Hornung, et a failli du même coup réconcilier la communication avec la culture. L’écho international qu’elle a eu n’a cependant été que dans la presse (Financial Times, Apollo et The Art Newspaper) dont les pages culture sont plus fournies que les pages people.

Articles liés:

L’écho français de « l’expo Sarko »

Sarkozy expose à Budapest

L’expo de l’année à Budapest

Un commentaire

  1. dame-à-lhermine a dit :

    La -Dame à l’hermine- est un tableau très difficile à voir, en particulier dans son « musée d’attache » à Cracovie, car elle se balade en fait dans le monde entier, donc toute expo qui la présente est à fréquenter de toute urgence !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>