Le présumé terroriste György Budaházy dans la tourmente

Les victimes témoignent. Sándor Csintalan, ancien membre du parti social-démocrate hongrois (MSzDP), et présentateur TV, a raconté au cours du procès de Budahazy comment il s’est fait tabasser par 4 hommes aux visages dissimulés derrière des masques de ski, un soir, dans un parking.

Manifestation de Jobbik, fête nationale du 23 octobre 2010 (HU-lala)

S’il est avéré que György Budaházy est à l’origine des multiples violences dont il est accusé – comme le passage à tabac de Sándor Csintalan, un présentateur de gauche l’ayant critiqué lors d’une émission TV –  il risque la prison à vie, selon The Budapest Time.

Cet homme à la tête du groupuscule « Hunnia », aurait mené des attaques contre des hommes politiques hongrois, à l’aide de bombes artisanales. Le procès concerne 17 membres de cette organisation dénoncée comme une copie de l’Armée Républicaine Irlandaise (IRA). L’accusé dément.

L’ancien ministre de l’éducation Istvan Hiller a témoigné lui aussi de l’attaque de son domicile en 2007, ainsi que János Koka, ancien ministre de l’économie, qui a vu son habitation en construction ciblée par des cocktails Molotov. Alors que dans le même temps, une note anonyme était envoyée à diverse organes de presse : «  nul n’est hors de portée ».

Certains membres du Jobbik, comme la député européenne Krisztina Morvai et le parlementaire hongrois György Gyula Zagyva, tentent de faire de Budaházy un martyr politique. Déjà en 2010, des manifestants criaient à la libération de l’activiste, en détention provisoire depuis juin 2009.

György Budaházy a demandé la clémence du Président Pal Schmitt, qui lui a été refusée.

Articles liés:

Début du procès de Budaházy

Plusieurs centaines de manifestants demandent la libération de Budaházy

« Szabadságot Budaházynak! »

Un commentaire

  1. Le voilà enfin remis en liberté (assignation à résidence)!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 2 = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>