Le match de la dernière chance à Lisbonne

cristiano ronaldo sera bien présent, demain soir, à LisbonneSamedi soir, au mythique stade de la Luz à Lisbonne, l’équipe de foot de Hongrie affronte le Portugal dans un match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2010. Après un étonnant début de parcours qui laissa planer cet été, sur les bords du Danube, les lueurs d’une historique qualification, les Hongrois ont littéralement craqué, au mois de septembre dernier, concédant deux défaites à domicile contre la Suède (1-2) et le Portugal (0-1). Désormais quatrièmes de leur groupe, à égalité de points avec les lusitaniens mais devancés de 2 points par la Suède et de 5 par le Danemark, les Magyars n’auront pas le droit à l’erreur s’ils veulent espérer décrocher une place de barragiste dans ce groupe 1 très disputé.

Le Danemark en pôle, le Portugal en embuscade.

Alors qu’il ne reste que 5 matches à jouer dans le groupe, 4 équipes sont encore susceptibles de décrocher leur billet pour l’Afrique du Sud. Le Danemark, avec 18 points, semble idéalement placé pour terminer premier et se qualifier directement. La deuxième place devrait se jouer entre la Suède, le Portugal et la Hongrie. La Suède, deuxième du groupe avec 15 points, devra gérer au mieux son déplacement ce week-end au Danemark avant d’accueillir l’Albanie, mercredi prochain à Solni, pour un match apparemment moins compliqué. Une contre performance des Suédois à Copenhague pourrait permettre aux Portugais (13 Points) de revenir sérieusement dans la course aux barrages. Mais le Portugal doit déjà vaincre la Hongrie (13 points également) avant d’accueillir, en milieu de semaine, la faible équipe de Malte.

L’énorme défi proposé aux Hongrois.

Au début des éliminatoires, tous les spécialistes pensaient que le Portugal allait largement dominer le groupe et aborderait les derniers matches du groupe en position d’équipe qualifiée. Mais les Lusitaniens ne joueront pas la rencontre de demain avec le « frein à main » en laissant au repos la plupart de ses stars. Les demi-finalistes du dernier mondial évolueront le couteau sous la gorge devant un public survolté. La Hongrie, qui devra affronter mercredi le Danemark, est donc condamnée à réaliser un double exploit, à Lisbonne puis à Copenhague, pour pouvoir décrocher la seconde place. Même les plus fervents supporters des rouges et verts n’y croient qu’à moitié…

La Hongrie évoluera, ce samedi, avec une équipe au complet. Le Portugal également. Le ballon d’or 2008, Cristiano Ronaldo, un temps incertain à cause d’une entorse à la cheville droite, a rassuré tout son monde cette semaine et sera bien présent dans le onze de départ lusitanien. Un Cristiano Ronaldo, plus impétueux que jamais, qui n’a pas manqué de rappeler dans la presse, que le match de demain ne serait qu’une formalité, la Hongrie n’étant « qu’une petite équipe ». Aux Magyars, maintenant, de faire mentir la nouvelle idole de Madrid.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>