Le budget 2010 en cours d’adoption

le forint, la monnaie hongroise

Ce mardi, les grandes lignes du budget 2010 hongrois ont été adoptées au Parlement. L’ensemble des députés qui formaient la coalition MSzP-SzDSz à l’assemblée a tout de même permis d’approuver le plan économique du gouvernement Bajnai, très en difficulté en vue des législatives du printemps prochain.

Un an après l’aide internationale, la situation économiquement catastrophique de la Hongrie est devenue relativement stable, mais si l’on compte sur les promesses de l’opposition pour annuler le budget après les élections l’an prochain, rien est encore joué.

Le budget 2010, qui inclut les coupes dues aux créanciers internationaux, garde le cap qui fixe un déficit de 3,8%. Il prévoit également une récession du Produit Intérieur Brut de 0,9%, et vise un taux d’inflation inférieur à 3%. 1500 amendements seront apportés par l’opposition de droite (FIDESz), mais ceux-ci devraient être rejetés par la majorité libérale-socialiste ce soir. L’ensemble du plan sera adopté le 30 novembre. Le principal amendement, qui lui, est déja adopté par l’assemblée, concerne la baisse de la TVA de 25 à 5% sur le chauffage en ville. Une grande partie de la population sera soulagée, mais il reste que cette réduction pèsera sur les réserves du budget.

Il y a un an, les investisseurs étrangers commençaient « l’exode magyare », tant la Hongrie était en faillite. Le cours du forint avait plongé à plus de 300 HUF pour un euro. Aujourd’hui, après la politique de rigueur installée par le Premier Ministre Gordon Bajnai, et sa volonté de respecter les directives du FMI, de la Banque Mondiale, et de l’Union Européenne, le forint a réussi à se renforcer à hauteur de 15%. Cependant, la dette publique de la Hongrie s’élève toujours à 80% du PIB, soit 20% de plus que ce que le traité de Maastricht exige pour intégrer la zone euro. L’aide internationale pour relever le pays de la crise s’élevait à 20 milliards d’euros fin 2008.

Articles liés :

Ca s’arrange au pays de la macro-économie

Quelle orientation économique pour 2010?

La Hongrie en pleine récession

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>