L’argument électoral du droit à la házi palinka

La FIDESz a enfin dévoilé l’essentiel de son programme… sur la házi palinka! Bien qu’elle soit sûre de gagner les élections, l’opposition fait la promesse électorale la plus grivoise de l’année. A l’heure où partout en Europe, sous prétexte de santé publique, on aseptise l’hygiène de vie des consommateurs à l’aide du droit sur l’alcool, la FIDESz promet le retour du bon vieux droit à produire son eau-de-vie de fruits à la maison. Si la mesure parle à beaucoup de monde en Hongrie, elle n’aura pas pour autant un impact fondamental sur le porte-monnaie, auquel cas il faudrait s’inquiéter.

La Palinka dite « Hazi » (de la maison) est une version souvent bien plus forte en degrés d’alcool que la palinka commerciale, allant parfois jusqu’à 70°.  S’il remporte les élections législatives d’avril, Viktor Orban, a promis de lever la loi de 2004 concernant les bouilleurs de cru maison pour fêter ca. Les Hongrois ont distillé leur propre eau de vie de fruits depuis des générations, mais la loi avait mis en place un contrôle plus ou moins strict de cette pratique, afin de réduire les risques associés à la production libre d’alcool.

Fidesz prévoit de rétablir l’ancien régime question tradition, mais cela se limitera à tolérer les bouilleurs maison qui produisent en petite quantité et pour leur propre usage. Actuellement, les producteurs de fruits doivent encore apporter leur récolte aux distilleries certifiées, ce qui leur coûte en moyenne 1.300 forints, soit 5 euros par litre. Mais, comme dans beaucoup de domaines en Hongrie, il y a un décalage entre la loi et les pratiques. Ce rétablissement du droit à distiller chez soi ne ferait donc qu’officialiser un phénomène familial qui n’a pas été tant bouleversé depuis 6 ans.

On imagine que de nombreux producteurs locaux accueillent tout de même cette promesse avec un certain enthousiasme, au grand dam des professionnels de la santé qui trouvent la mesure irresponsable. Ainsi va la démocratie.

Articles liés:

Tokaj, un vin exclusivement hongrois

Festival au pays de la gastronomie

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>