La sage-femme Ágnes Geréb lourdement condamnée

L’obstétricienne et sage-femme Agnes Geréb a été condamnée en première instance à deux années de prison ferme et cinq ans d’interdiction d’exercer sa profession pour « pratiques négligentes » et « mise en danger de la vie de femmes et de leurs enfants ».

Mme Geréb devra aussi payer 2 millions HUF de dommages et intérêts. Elle pourra néanmoins bénéficier d’une liberté conditionnelle au terme d’une année d’emprisonnement.

Le procureur et son avocat ont fait appel de cette décision particulièrement sévère qui va bien au-delà des réquisitions du Procureur qui réclamait de la prison avec sursis.

Cette femme, bien connue en Hongrie pour défier le pouvoir en continuant à assister des naissances à domicile, malgré l’interdiction de telles pratiques par les autorités, avait été arrêtée le 5 octobre après qu’une naissance qu’elle assistait nécessite une intervention des secours.

Article lié :

La sage-femme Agnes Geréb a été libérée

4 Commentaire

  1. dommage qu’en Hongrie il n’y ait pas encore une loi qui reglemente la pratique des naissances á domicile….qui , contrairement aux idées recues , rend l’acouchement plus confortable et evite le stress et, je dirais meme, la morosité de l’hospitalisation…..

  2. IrgumBurgum a dit :

    @antonio.
    Tant qu’on y est, pourquoi pas une petite appendicectomie sur la table de la cuisine? Ce serait beaucoup plus cool et tellement rigolo. Finalement, ces hopitaux ne sont là, que pour nous agacer.

  3. Ne pas confondre une naissance avec une opération chirurgicale.

    Les autorités hongroises se plaignent de voir la population hongroise diminuer, mais elles font tout pour dégoutter de donner la vie…

    Remarquez… il y a déjà trop de monde sur la planète…

  4. IrgumBurgum a dit :

    Certes, une naissance n’est pas pathologique. (Finalement la mort aussi, elle est naturelle….)
    Mais accoucher à domicile est une perte de chance aussi bien pour l’enfant que la mère. Par ailleurs, cela pose des problèmes médico-légaux et d’assurance, la régulation n’est pas si évident que cela.
    http://www.ansfl.org/page.php?id=40

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>