La pornstar se retire de la Garda (ou l’inverse !)

Pornstar et « Gardista », voilà deux fonctions qui s’emboîtent bien mal. Nikolett Müller le sait désormais. Après la découverte de son activité cinématographique, fort peu compatible avec les principes de Jobbik, «Candy» (parmi d’autres pseudos) s’est faite bannir de la Magyar Garda très rapidement après que le scandale ne soit sorti dans les journaux. La Garda, qui, selon les dires de la jeune délurée, représentait pourtant la chance de laisser son passé derrière elle.

Mais il semblerait qu’à la tête du parti, on ne soit pas prêt à une telle ouverture « d’esprit ». C’est certainement pleine de tristesse que l’actrice a signé sa lettre de démission et a rendu son costume de Gardista. Pour ce qui est de sa reconversion, reste à espérer que Nikolett Müller ait suffisamment de ressource pour se tirer de ce mauvais coup du sort.

Articles liés :

La Magyar Garda a sa pornstar

Jobbik ne marche pas si droit

2 Commentaire

  1. en plus ils n’assument rien ! :-D
    ils ne se tolerent meme pas entre eux ! :-D

  2. Bonsoir, je ne vois pas le rapport entre assumer, tolérer et avoir une pornstar dans son parti. Vous accepteriez sûrement je pense ….. Quelle belle promo pour votre parti :)
    Bien à vous et de beau r^ve avec les pornstar :)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>