La Hongrie voudrait concurrencer la dévotion polonaise !

C’est une vraie « guerre » de grenouilles de bénitiers qu’aurait décidé d’entreprendre Rozsa Hoffmann, Secrétaire d’Etat hongroise à l’enseignement. La semaine dernière, la député du parti démocrate chrétien KDNP (en coalition formelle avec la FIDESz) aurait déclaré vouloir ériger une statue du Christ en Hongrie plus haute que la plus haute du monde, celle de 36 mètres qui a été inaugurée début novembre dernier à Swiebodzin (photo), dans l’ouest de la Pologne, près de Poznan.

A Swiebodzin, ce projet de 440 tonnes a mis cinq ans avant de voir le jour. Le temps peut-être pour la « Ministre » de l’Education de réfléchir aux vertus de la laïcité en Europe… Pour le gouvernement réactionnaire hongrois, ce ne sera pas facile de battre les amis Polonais sur le terrain du catholicisme. Il a pourtant bien commencé, dans son projet de révision de la Constitution notamment, qui envisage le rétablissement de l’interdiction de l’avortement et la réapparition de la Sainte Couronne sur le drapeau national.

Articles liés :

Nouvelle Constitution : un site web pour un simulacre de démocratie

Education : la Fidesz snobe les profs

Education : c’est reparti comme en 40?

La laïcité remise en question dans les écoles hongroises

4 Commentaire

  1. Si c’est à ça que servent nos subventions européennes. Tenter de rétablir tout ce qui va à l’encontre d’une véritable union.

  2. ca me fait toujours marrer les gens qui cherchent a se comparer la taille de la bite : c’est moi qui ai la plus grosse! non c’est moi!

    l’avantage certain c’est que ca occupe ces fameuses grenouilles de benitiers et ainsi ca leur evite de penser a trouver des solutions batardes et/ou demagogiques à des vrais problemes (chomage, economie, natalite, education,…)

  3. Pauvre Jésus Christ. S’il avait pu prévoir à quelles sauces il serait accomodé, par tous ses « adorateurs »…

    Moi, je passe mes vacances dans la tenue du « premier jour », c’est à dire sans vêtements.

    Et si Dieu existe, je suis sûr que c’est cette attitude de simplicité naturelle et de convivialité humaine qu’il apprécie le plus, comme témoignage concret de ses créations vivantes.

    Je suis tout aussi convaincu que tous ces adorateurs de parures, de megalo-édifices, de comportements destructeurs d’identité individuelle, d’irrespects envers le monde vivant… iront tous en enfer !!!

  4. Un arbre dont on coupe les racines meurt… C’est ce qui est en train de se passer pour l’Europe. C’est une bonne chose que la Hongrie aille a contre-courant de la dictature de la pensée unique, elle remplit enfin sa vocation au sein de notre chere Europe.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 7 = 49

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>