La Hongrie n’ira pas en Afrique du Sud

Deco et Poulsen lors du match aller Portugal-Danemark (2-3)

Cette fois, c’est officiel. L’équipe nationale hongroise ne se rendra pas en Afrique du Sud, en 2010, pour la 19ème édition de la coupe du monde de football. La Hongrie s’est nettement inclinée, hier soir, à Lisbonne face à une équipe de Portugal quasiment assurée de disputer les barrages (3-0). Le miracle au Stade de la Lumière n’a donc pas eu lieu.

Les supporters hongrois n’y croyaient plus

Les « Kocsma » n’ont guère vibré, hier soir, dans le centre de Budapest. Le peuple magyar était éteint comme si l’espoir d’une qualification au Mondial n’avait jamais existé. Pourtant, à deux matches de la fin des éliminatoires de la coupe du monde, la Hongrie avait encore une chance d’accrocher une place de barragiste. Il y a un peu plus d’un an, au début des éliminatoires, dans ce groupe 1 au niveau relevé, quel supporter aurait parié sur le fait que la Hongrie serait « toujours en vie » à l’heure d’affronter le Portugal à Lisbonne  ? Pas grand monde, vraisemblablement. Le « feu de paille » de cet été, quand la Hongrie se trouvait deuxième et idéalement placée pour une qualification aux barrages, s’est soudainement éteint au mois de septembre dernier avec les défaites à domicile contre la Suède et le Portugal.

Le Portugal impitoyable avec la Hongrie

Hier soir, la plupart les supporters étaient conscients que la Hongrie n’était pas en mesure de rivaliser contre des équipes comme le Portugal. Les espoirs de cet été ne sont pas nés du jeu flamboyant déployé par la formation d’Erwin Koeman durant ces éliminatoires. Ils étaient plutôt issus du fait que le Portugal avait complètement en automne 2008 et printemps 2009, et que, mathématiquement, la Hongrie avait une chance de se qualifier. Si le Portugal avait joué toutes ses rencontres au niveau qui est le sien, la Hongrie n’aurait jamais existé dans ces éliminatoires. Et cela s’est confirmé hier soir sur la magnifique pelouse de Lisbonne. Avec la contre-performance de la Suède au Danemark (défaite 1-0) un peu plus tôt dans la soirée, les Portuguais savaient qu’une victoire contre la Hongrie les qualifiaient quasiment directement en barrage.  Le Portugal a commencé le match tambour battant, multipliant les occasions et acculant les Hongrois dans leur surface de réparation. C’est Cristiano Ronaldo, souvent décrié en sélection nationale, qui a mis le Portugal sur orbite. Sur une frappe de la star madrilène, Babos, pourtant excellent hier soir, relâchait le ballon et Simao en profitait pour glisser le cuir au fond des filets (18 ème minute). Décomplexés mais brouillons dans le jeu, les Hongrois ont alors plusieurs fois tenté leur chance mais ils n’ont jamais réussi à égaliser. En fin de match, après des erreurs de défense grossières, ils ont même encaissé deux nouveaux buts par l’intermédiaire de Lidson (74ème) et de Simao (79ème): 3 à 0, la messe était dite et le stade de la Luz pouvait laisser éclater sa joie.

Un avenir doré pour le football hongrois ?

La Hongrie ne défendra donc pas ses chances en Afrique du Sud, l’été prochain. Cela ne lui est plus arrivé depuis 1986. Pourtant, les supporters des rouges et verts ne broyaient pas du noir, hier soir, malgré la lourde défaite. Réalistes quant à la faiblesse de leur équipe nationale, ils gardaient la foi et le sourire. L’avenir leur appartient. La veille, ils avaient, en effet, vécu un grand moment d’émotion avec la victoire de la Hongrie contre l’Italie (3-2) en quart de finale du Mondial des moins de 20 ans. Du côté de Budapest, Szeged ou Györ, tout le monde semble unanime : cette jeune génération de footballeurs magyars portera la Hongrie vers les sommets et qualifiera enfin le pays pour une phase finale de coupe du monde. Les espoirs font vivre.

Articles liés :

Le match de la dernière chance à Lisbonne

Face au Portugal, le miracle n’a pas eu lieu

Ibra poignarde Puskas

Mondial 2010 : le Portugal met la Hongrie sous pression

En route pour l’Afrique du Sud?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>