La Hongrie face à la flambée des prix agricoles

Entre janvier 2010 et janvier 2011, les prix des produits agricoles à la production ont augmenté de 39,6% !

source : eu2011.hu

Sur cette période d’un an, les prix des cultures agricoles à la production ont augmenté de 57,6%. L’augmentation a été moins importante en ce qui concerne les produits issus de l’élevage (viande, lait, œufs) : +10,5%.

Le prix à la production des céréales a lui quasi doublé en un an, + 78,2%. Plus spécifiquement, le prix d’achat du blé a plus que doublé en moins d’une année, passant de 28.200HUF/tonne en avril 2010 à 63.900HUF/tonne en janvier 2011.

Les pommes de terre, à la base de l’alimentation hongroise, ne sont pas épargnées non plus par cette flambée des prix. Sur cette même période, janvier 2010-2011, leur prix a presque doublé, +88,3%.

Le prix des légumes frais a augmenté de 17,4% et celui des fruits de 55,5%. KSH note aussi que la vente de fruits, hormis les pommes, a été insignifiante en 2010.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, János Martonyi, le 16 février 2011, a attiré l’attention du Parlement européen sur le fait que cette inflation des prix agricoles frappe les plus démunis et créer un risque de tensions sociales. « Des négociations intenses sont en cours au sein du Conseil sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC). Le Conseil cherche à identifier les moyens permettant de mettre en place dans l’avenir une production agricole économiquement viable et en même temps durable du point de vue environnemental. […] Lors de la réunion du 17 mars du Conseil, la présidence hongroise souhaite faire adopter des conclusions portant sur l’avenir de la PAC« , a-t-il aussi indiqué.

Selon les prévisions de l’ONU, les prix agricoles vont continuer à croître dans les mois à venir.

Source : KSH.hu

Articles liés :

Emission du 19 février sur Tilos Radio : biodiversité agricole et marchés de proximité

Le ministre français de l’agriculture à Budapest

La Hongrie sur la même ligne que la France concernant la PAC

La terre hongroise restera interdite aux étrangers

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = 27

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>