La gestion économique hongroise saluée par le Sénat américain

Samedi,une délégation du Sénat américain, de passage à Budapest, a vivement salué les efforts du gouvernement Bajnai et sa gestion exemplaire, en Hongrie, de la crise mondiale. De bon augure pour la possible rencontre du Premier ministre avec Barack Obama, à Prague dans la semaine.

source : MTI

Un bon « feeling » avec le gouvernement Bajnai

Cinq sénateurs (deux démocrates et trois républicains) en route vers le Kosovo ont fait escale à Budapest, base où ils rencontreront également les G.Is qui y sont en affectés. Ils se sont entretenu avec David Koranyi, conseiller principal en politique étrangère du Premier ministre Gordon Bajnai, et se sont félicités que la Hongrie accorde une importance clé aux relations transatlantiques pour son mandat à la présidence de l’UE au premier semestre de 2011.

Il va de soi que les efforts, depuis des années, des responsables politiques hongrois à tisser des liens diplomatiques et économiques avec les Etats-Unis, soient très appréciés par ces derniers. La Hongrie est en effet un acteur naturellement et géographiquement essentiel dans le développement de la coopération entre l’Amérique et l’Europe, en particulier dans le domaine de la sécurité énergétique et celui de la stabilisation et de l’intégration des Balkans occidentaux.

De son côté, Koranyi n’a pu que recevoir ces honneurs et confirmer l’engagement de la Hongrie dans l’alliance stratégique et le partenariat commercial clé qu’elle entretient avec les Américains. Cependant, la reprise en main, attendue, de ces dossiers par la FIDESz, laisse planer un doute sur la poursuite de cet engagement sans failles. Dans tous les cas, Viktor Orban devra certainement mettre de l’eau dans son vin et mener une politique un peu moins protectionniste qu’il ne le promet lorsqu’il sera aux effectivement affaires.

Articles liés :

Une palinka pour Barack!

L’étau se resserre sur la FIDESz

Conjoncture difficile pour l’économie hongroise

A Budapest, le froid entre Kiev et Moscou impose un remède rapide

Une stratégie énergétique régionale pour en finir avec l’Ukraine

Nabucco, l’esquive du gaz russe

La Hongrie en a t-elle fini avec le FMI?

Ca s’arrange au pays de la macro économie

Albanie – Hongrie, les nouveaux amis?

Biden passe la pommade à Bajnai

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>