La dispersion du rassemblement de la Gárda jugée illégale

Le 4 juillet 2009, sur Erzsébet tér (HULALA)

Le Tribunal Municipal de Budapest a rendu son verdict hier : la dispersion du rassemblement de la Magyar Gárda à Erzsebet tér le 4 juillet 2009 par la Police, a été jugé illégale. Rappel des faits: deux jours plus tôt, la Cour d’appel de Budapest avait confirmé la dissolution officielle de la Gárda. En guise de réponse, la Magyar Gárda et ses sympathisants avaient organisé ce rassemblement du 4 juillet pour protester contre ce jugement. Leur « action » fut très médiatisée puisqu’elle fut organisée un samedi après-midi en plein été sur l’une des pelouses les plus fréquentée du centre ville. La Gárda venant tout juste d’être jugée illégale, la police décida de briser le rassemblement en « ramassant » les membres de la Gárda un à un, avant de gazer et disperser les sympathisants restant. Bien que la Magyar Gárda soit toujours considérée comme étant illégale, le Tribunal Municipal de Budapest a expliqué que le rassemblement n’aurait dû être dispersé que si celui-ci était devenu violent. Le député Jobbik Tamás Nagy-Gaudi s’est félicité de cette décision.

Articles liés :

La rébellion de la Magyar Gárda

La Garde hongroise est morte, vive la Garda

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 − = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>