Kayak : La Hongrie et l’Allemagne au top

La Hongrie et l’Allemagne ont totalement survolé le championnat d’Europe de canoë kayak en eaux plates qui s’est déroulé ce week-end à Aviles en Espagne. Avec 6 médailles d’or à eux deux, les deux pays raflent la moitié des titres mis en jeu durant la compétition, ne laissant que des miettes aux autres équipes. Toutefois, grâce à 3 médaillés de bronze en plus, les kayakistes allemands remportent officiellement ces championnats d’Europe comptant au final 15 médailles contre 12 pour la Hongrie.

Avec trois médailles d’or à son cou, Natasa Janic a été, coté hongrois, la grande Dame de ces championnat d’Europe en Asturies. La Magyare d’origine serbe, a tout simplement remporté toutes les courses dans laquelle elle s’était engagée : en solo pour le 200 mètres, puis en biplace, avec sa compatriote Katalin Kovács pour le 200 et le 500 mètres. Les deux finales en 500 mètres monoplace, masculin et féminin, ont été également remportés par la Hongrie grâce à Tamás Szalai et Donuta Kozak. Enfin, Tamara Csipes et Gabriella Szabo ont complété cette moisson de médailles d’or en 1000 mètres biplace.

L’écrasante domination des kayakistes allemands et hongrois de ce week-end n’est pas une surprise pour les spécialistes. Il y a un an, lors des derniers championnats d’Europe, à Brandenbourg en Allemagne, les deux nations avaient également dominé de la tête et des épaules la compétition, remportant l’équivalent de 37 médailles à eux deux (20 pour l’Allemagne dont 6 en or, 17 pour la Hongrie dont 6 en or). Après la belle démonstration de force des judokas magyars lors des derniers championnats d’Europe à Vienne en avril dernier, et avec l’édition 2010 de Wimbledon chez les juniors, le sport hongrois ne se porte pas si mal que ça.

Un commentaire

  1. Ne laissons pas derrière les kayakistes francais! Certes, l’équipe de France ne repars pas les mains pleines de médailles, mais il faut saluer les deux titres de vice champion d’Europe pour Mathieu Goubel, de belles places comme la quatrième place du jeune Thomas Simart. Les sportifs français commence à affirmer leur place, comme en témoigne les nombreuses médailles rapportées des derniers championnats du monde à Duisbourg en 2009, et même la médaille de bronze des JO rapporté par l’équipage Anne-Laure Viard et Marie Delattre. Le kayak est un sport à maturité, ce qui est très prometteur pour une équipe de France qui possède un fort potentiel avec de jeunes athlètes.
    Il est néanmoins impossible de rivaliser avec les hongrois, notemment dans la catégorie féminine, ou le pays compte un réservoir de sportives très impressionnant, alors que 6 filles prétendent au meme niveau d’entrainement en France…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 3 = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>