Hockey : les Hongrois trébuchent encore sur les Slovènes

La sélection nationale hongroise de hockey sur glace a de quoi être déçue. Elle a raté le coche en un match et son accession dans l’élite mondiale, hier soir, à Ljubljana. Les Magyars ont été défaits assez logiquement par une séduisante équipe slovène (4 à 1) dans une rencontre qui faisait office de « finale » du groupe B de division 1. La Slovénie, avec 15 points et aucune défaite, accède donc à l’étage supérieur, 2 ans après sa relégation. Pour les Hongrois, tout sera à recommencer en 2011.

La Slovénie est la bête de noire de la Hongrie en hockey. Les Slovènes n’ont tout simplement jamais perdu en compétition officielle contre les Hongrois et mènent maintenant par 6 rencontres à zéro contre ces derniers.

Hier soir, un homme a été, à lui tout seul, le bourreau des Hongrois. Il s’agit de l’attaquant slovène, Rok Ticar, élu à la fin de la rencontre « homme du match ». Le joueur du HK Jesenice a ouvert le score en début de match puis a donné le coup de grâce à la Hongrie dans le 3ème tiers-temps alors que la Slovénie ne menait que d’un but et que tout était encore possible.

La Hongrie ne se rendra donc en Slovaquie où se disputera, l’année prochaine, le prochain championnat du monde. Une déception pour les supporters Magyars qui auraient pourtant mérité de faire le court voyage à Bratislava et Kosice en 2011. Ils étaient encore plus d’un millier, hier soir, à chanter comme tout un chacun, l’hymne national hongrois « Isten áldd meg a magyart » à l’heure de la remise des médailles.

Articles liés :

La Hongrie à une finale de l’élite

Les Hongrois bons perdants, les Russes récidivent

La France passe, la Hongrie trépasse

Mondiaux de Hockey : France et Hongrie quasi KO

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>