H1N1: le "body count" en cours

Deux nouveaux décès du virus H1N1 en Hongrie ont été annoncés aujourd’hui à MTI par la porte-parole du ministère de la Santé, Kornélia Molnar. Le nombre de victimes de la grippe A passe donc de 5 à 7 cette semaine, et marque une augmentation de plus de 30%. Calcul certes abusif, mais qui a de quoi faire vacciner les plus hypocondriaques des Hongrois.

Les deux victimes étaient des femmes, l’une agée de 73 ans, l’autre de 51 ans. Toutes deux ont présenté les mêmes symptômes à leur entrée à l’hopital, problèmes de circulation sanguine et infection pulmonaire. Aucune d’entre elles n’avait été vaccinée et la contraction du virus n’a été détectée que post-mortem. Les médecins pensent que la présence du virus a accéléré leur infection pulmonaire.

Pour le moment, seuls 6% de la population hongroise a recu le vaccin. L’injection chez les jeunes est pourtant gratuite. Selon Tamas Szekely, ministre de la Santé, la Hongrie a déja produit 1,3 millions de doses de vaccin, et il garde bon espoir de vacciner 60% de la population d’ici fin janvier.

Articles liés :

H1N1: Panique à l’Est!

Le vaccin anti-grippe encore dispo pour les étrangers

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 × = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>