France – Hongrie (37-24) : une leçon de handball

 

Le premier match du groupe 1 dans le tour principal des championnats du monde de handball en Suède, entre la France et la Hongrie, vient de se terminer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette victoire française (37-24) est loin d’avoir été volée. Les Hongrois peuvent même être contents d’avoir appris le très, très haut niveau dans ce match, où ils n’ont fait jeu égal avec la France que pendant 20 minutes.

Le bilan est sans appel : dans un match important en compétition internationale, on a vu deux équipes qui ne jouaient pas sur la même planète. Un handball à deux vitesses en quelque sorte… Si l’on a cru jusqu’à la 20ème minute que la Hongrie pouvait faire quelque chose dans cette rencontre (les Hongrois menaient alors 10 à 9), on a littéralement assisté à un festival défensif et offensif des Français ensuite.

Après un début de match un peu compliqué pour les Français, Onesta a fait entrer Karaboué (auteur d’une excellente prestation ce soir) dans les buts à la place de Thierry Omeyer. A ce moment-là, tout a changé. La défense française a définitivement pris ses marques et le taux de réussite des tireurs hongrois, comme Mocsai, survolté en début de partie, est rapidement descendu à 50%. Dans le même temps, la réussite des attaques françaises a grimpé en flèche. La roucoulette d’Abalo en milieu de seconde mi-temps (27 – 17) est venue sceller en beauté la domination française, construite par les innombrables  percussions de Karabatic, les obus décochés par Fernandez et la fraîcheur du jeune Accambray en fin de partie, entre autres. La défense brouillonne et parfois cassante des Hongrois n’a rien pu faire.

Les Experts viennent d’effacer les huits minutes cauchemardesques qu’ils ont vécus jeudi face à l’Espagne, et confirment au passage leur suprématie sur le handball mondial face à des Hongrois totalement impuissants. Ils prennent également une sérieuse option sur la demi-finale : une victoire face à la Norvège lundi serait même un billet définitif. Reste à savoir si leurs prochains adversaires dans ce mondial donneront autant d’occasion que les Hongrois de faire briller le fameux « french flair« . Les Hongrois, eux, ne peuvent désormais espérer qu’une place d’honneur au classement, « comme d’habitude », pourrait-on dire.

Articles liés :

France -Hongrie pour une place en demi

cdm de handball 2011 : la France déroule, la Hongrie assure

Espagne – Hongrie mardi, toujours sans Laszlo Nagy

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 × = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>