Football: paris truqués en Hongrie?

Honvéd Budapest FC

Le club du Honved Budapest se trouve, depuis vendredi, dans le collimateur de l’UEFA (l’union des associations européennes de football) pour une vaste affaire de matchs de football truqués. Une enquête a été ouverte par l’UEFA à propos de faux paris concernant des matches d’Europa League joués entre le 16 juillet et le 6 août derniers.

Pour le moment seuls le Honved Budapest et 4 autres clubs européens sont directement soupçonnés dans cette affaire : les Lituaniens de Dinaburg, les Slovènes de NK IB Ljubljana et les Albanais du KF Tirana et du KS Vilaznia. Mais les enquêteurs ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin. Ces derniers ont récemment révélé que plus de 200 matches dans neuf pays différents (Allemagne, Autriche, Belgique, Bosnie, Croatie, Hongrie, Slovénie, Suisse et Turquie) seraient touchés par ce scandale de paris truqués. D’autres clubs de foot (et sans doute des clubs magyars) pourraient rapidement «être dans de beaux draps», ces prochaines semaines.

Michel Platini, le président de l’UEFA a promis des sanctions «sévères» pour toutes les personnes impliquées dans cette affaire de gros sous (les gains réalisés par les parieurs s’élèveraient à une dizaine de millions d’euros). Le Canadien Declan Hill va encore plus loin. Le journaliste, auteur du livre Comment truquer un match de football ?, prédit que l’enquête, si elle est bien menée, va prendre des proportions inouïes et que toutes les ligues européennes (italienne, espagnole, anglaise et française) vont être touchées par le scandale.

De son côté, le Honved Budapest, le seul club hongrois pour l’instant suspecté, nie en bloc toutes ces accusations sur son site internet. Mais la direction du club a d’ores et déjà annoncé, qu’en accord avec la fédération hongroise de football, elle prendra des sanctions sévères contre les éventuels fautifs. Le match «douteux» du Honved serait le 3ème tour préliminaire de l’Europa League contre les Turcs du Fenerbahce Istanbul à l’issu duquel les Hongrois furent éliminés (1-5, 1-1). Les clubs magyars ont un mal fou, depuis plusieurs années, à faire bonne figure sur la scène européenne. Si, en plus, il s’avère qu’ils sont «payés» pour perdre, nous ne sommes pas prêts de voir la Hongrie brillamment représentée au sein des coupes d’Europe de football.

Un commentaire

  1. Pingback: La Hongrie à la quête de sa gloire passée

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>