Football : le bilan du championnat hongrois à la mi-saison

C’est la trêve hivernale en Hongrie. La Soproni Liga ne reprendra ses droits qu’à partir du 25 février prochain. A mi-championnat, le moment est venu de faire un bilan sur la première partie de saison.

2010-2011 sera t-elle enfin la bonne année pour le FC Videoton?

Le club de Székesfehérvár vire largement en tête à mi-saison. Avec 36 points, il compte 7 longueurs d’avance sur ses premiers poursuivants. S’il continue sur sa lancée, Videoton pourrait enfin connaître les joies d’un premier titre de champion de Hongrie, après sa grande déception de l’an dernier, rattrapé de justesse par Debrecen.

Toutefois, la méfiance est de mise du côté de Székesfehérvár. Lors du mercato hivernal qui a débuté le 1er janvier, l’équipe leader de la Soproni Liga pourrait se voir amputer de certains de ses meilleurs joueurs, comme le brésilien André Alvès convoité par de grands clubs européens comme l’Olympique de Marseille.

Le FC Vidéoton redoute aussi un retour dans la course au titre de Debrecen, irrégulier en première partie de saison mais habituellement très fringuant au printemps. Les joueurs de György Mezey ne digéreraient sans doute pas de se faire coiffer une nouvelle fois sur le finish par le Champion en titre.

Les poursuivants dans un mouchoir de poche

Cinq clubs lancés aux trousses du Videoton, sont toujours à même de disputer le titre à ce dernier. Il s’agit de Zalaegerszeg et Kaposvár avec 29 points et de Ferencváros, Paks et Debrecen qui se partagent la 4ème place avec 28 points.

De ce petit groupe, seuls Debrecen et Ferencváros semblent pouvoir venir contrecarrer les plans du club de Székesfehérvár. Le champion en titre et le club mythique du 9ème arrondissement de Budapest devront toutefois retrouver une régularité qui leur a grandement fait défaut jusque-là.

Zalaegerszeg, Kaposvár et Paks sont les divines surprises de la Soproni Liga version 2010-2011. Aucun de ces clubs ne croit réellement au titre de champion de Hongrie, mais l’un d’entre eux pourrait accrocher une place européenne en fin de championnat. Ce serait un sacré coup de tonnerre en Soproni Liga. Rappelons que la saison dernière, Kaposvár et Paksi luttaient pour ne pas descendre en seconde division.

Bas de tableau : Szolnoki MÁV presque condamné

L’Arles-Avignon hongrois cette saison s’appelle Szolnoki MÁV. Le promu n’a jamais vu le jour en première partie de saison. Avec 8 points et seulement 2 victoires, le club de Szolnok devrait logiquement retrouver l’étage inférieur dès cet été.

Le « suspense » devrait toutefois durer concernant l’attribution de l’avant-dernière place du classement, synonyme de relégation. Seuls 7 points séparent le 7ème, Lombard-Pápa du 15ème Haladás. 9 clubs se trouvent donc encore menacés d’évoluer la saison prochaine en division 2. Parmi eux, le Györi ETO, 10ème à 20 points, qui faisait pourtant parti des outsiders en début de championnat.

Le classement de la Soproni Liga

Articles liés :

Dzsudzsák, footballeur hongrois de l’année

Saison 2010 – 2011 : Le retour de Debrecen

Le gouvernement promet 10 milliards de HUF pour le futur stade de Debrecen

L’OM lorgne sur le championnat hongrois

Football : Debrecen sombre en Europa league

UEFA : Debrecen s’en sort bien

Une gaffe qui peut être fatale à Debrecen

Debrecen, dernier survivant en Coupe d’Europe

Deux joueurs de Debrecen suspendus par l’UEFA

Zoltan Gera, héros londonien d’un soir

Debrecen soupçonné de corruption

DVSC s’envole vers le titre

Videoton et DVSC au coude à coude

Football : le mano à mano continue

L’Euro de futsal en Hongrie

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 + = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>