Foire de Dijon : coup de projecteur sur la Hongrie

La Hongrie est l’invitée d’honneur de la 80ème édition de la Foire internationale et gastronomique de Dijon. S’étendant au parc des expositions sur 13 jours, du 30 octobre au 11 novembre, la 5ème plus grande foire de France, véritable lieu de découvertes et de convivialité, est une bonne occasion pour les nombreux visiteurs d’en savoir davantage sur le patrimoine culinaire magyar.

Si vous avez la chance d’être de passage dans la capitale de la Bourgogne (où le « bien manger » n’est pas une vaine expression !), le pavillon magyar, d’une superficie de 1100 mètres carrés, vous permettra de découvrir un concentré des richesses gastronomiques du pays dans un décor typiquement hongrois. Les spécialités culinaires (plats à base de paprika, foies gras…) et les vins réputés de Hongrie (notamment le Tokaj) n’auront plus de secret pour vous. Enfin, chaque jour, l’ensemble folklorique Csillagszemüek accompagné de 14 danseurs et danseuses se produira sur scène et vous fera découvrir les nombreuses danses traditionnelles du pays.

L’ambassadeur hongrois de sortie

La foire de Dijon a été inaugurée, samedi dernier, en compagnie du nouvel ambassadeur de Hongrie en France, László Tróczányi, dont il s’agissait de la première sortie en province depuis sa nomination il y a 3 semaines. Accompagné des trois François, Rebsamen, Sauvadet et Patriat, respectivement présidents du Grand Dijon, du conseil général et régional, l’ambassadeur a profité de sa sortie pour déguster les produits classiques bourguignons et saluer ses compatriotes magyars.

La Hongrie, pays méconnu des Français

En plus de l’ambassadeur de Hongrie, pas moins de 200 000 visiteurs sont attendus cette année à la foire. Une occasion en or pour jeter un joli coup de projecteur sur ce pays actuellement plus connu pour « ses boues rouges » que pour son patrimoine gastronomique… Un article du Bien Public dédié à l’invité d’honneur de la foire traduit à lui seul la méconnaissance des Français pour la Hongrie. Enchainant clichés et fausses informations (Peter Falk et Tony Curtis ne sont pas Hongrois !), l’auteur de l’article a également réussi l’exploit de glisser 3 fautes d’orthographe à l’intérieur de son titre composé en hongrois ! Que ce journaliste se rassure, il ne s’agit pas des premières approximations de la presse française aux dépens de la Hongrie…

Toutes les infos

La foire internationale et gastronomique de Dijon : du 30 Octobre au 11 Novembre

Horaires : de 10h à 20h avec 6 nocturnes jusqu’à 22h (23h pour le hall de la Gastronomie) les 30 et 31 Octobre, 5, 6, 9 et 10 Novembre.

Tarifs d’entrée : 5.40 euros (plein tarif), 3.80 euros (tarif réduit pour familles nombreuses), 2.80 euros (jeunes de 13 à 25 ans), 0.30 euros (enfants de 5 à 13 ans).

Renseignements : Site officiel de la Foire de Dijon

2 Commentaire

  1. Puisque l’auteur flagelle les journalistes sur leurs approximations, je ne peux m’empêcher de lui préciser que l’orthographe du nom de l’ambassadeur de Hongrie en France est la suivante : László Trócsányi.
    Pour en être certain, je recommande la visite du site de l’ambassade :
    http://www.mfa.gov.hu/kulkepviselet/FR/fr/connexion.htm
    Que celui qui n’a jamais fôté me lensse la première pière :)

  2. Si Peter Falk est effectivement et sauf erreur de ma part un fils d’émigré juif d’origine russe, Tony Curtis alias Bernard Schwartz est quant à lui aussi juif mais d’origine hongroise ! Quant aux approximations des journalistes français en particulier peu importe quand on confond Budapest et Bucarest ou encore que les Hongrois sont des Slaves alors il n’y a plus rien d’étonnant !!! Par contre ça m’a donné l’envie d’y aller à cette foire et d’y manger une bonne goulache qui comme tout le monde le sait n’est pas un ragoût mais une soupe !!! ABE salut

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 7 = 28

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>