En route pour L’Afrique du Sud?

Dans le groupe 1 des éliminatoires pour la coupe du monde 2010, l’équipe de foot de Hongrie s’est imposée devant Malte (3-0), le mercredi 1er Avril 2009 à Budapest, au stade Ferenk Puskas. A mi-parcours, la Formation d’Erwin Koeman se trouve ainsi en tête de sa poule, à égalité avec le Danemark (qui compte un match en moins) mais avec 7 points d’avance sur le Portugal, grandissime favori du groupe. Une qualification pour l’Afrique du Sud, pays dans lequel se déroulera la prochaine coupe du monde, est-elle envisageable ?

L’atmosphère nocturne de Budapest, ne laisse planer aucun mystère en ce 1er Avril ; et aucune blague n’est de mise à cette occasion : les hongrois croient en la qualification de leur équipe. Sous l’un de ces premiers soleils printaniers, les écharpes et les drapeaux de couleur rouge et verte bourgeonnent sur les bords du Danube. L’ambiance dans les bars diffusant le match, est électrique. Mais la tension que l’on peut lire sur les visages des supporters au début du match, s’estompe au fil des débats : la Hongrie mène rapidement au score et se libère avec deux nouveaux buts en fin de rencontre. Le peuple magyar exulte : la Hongrie vient de « terrasser » l’ogre maltais. Pour les hongrois, il ne reste que quatre matches à jouer dans ses éliminatoires, et à première vue, les magyars semblent avoir déjà un pied en Afrique du Sud.

Toutefois, en analysant de plus près la situation, on s’aperçoit vite que le Hongrie va devoir se démener pour fouler pleinement le territoire africain. Les quatre ultimes rencontres s’annoncent comme de véritables matches couperets… dans lesquels la Hongrie ne partira jamais favorite. En effet, les hongrois devront jouer deux fois contre le Portugal qui certes a raté ses débuts d’éliminatoires, mais qui possède en son sein un certain Cristiano Ronaldo… La Hongrie recevra également la Suède et se déplacera, pour la dernière journée, au Danemark dans une rencontre qui pourrait s’avérer décisive et pour le moins périlleuse.

Avec une équipe quasi inexpérimentée sur le plan internationale, la Hongrie devra batailler pour conserver sa première place afin de décrocher son sésame : un billet pour la phase finale d’une coupe du monde….. Tout juste 23 ans après la dernière qualification des magyars !

Au pire, les rouges et verts pourrait finir deuxième de leur groupe. Ils seraient alors admis en barrage contre une formation européenne également seconde de son groupe…. Une équipe qui pourrait être la France, actuellement idéalement placée pour jouer…. les barrages. Mettons-nous à rêver : une qualification des magyars face aux vices champions du monde, à la dernière minute d’une rencontre décisive … de quoi émoustiller tout Budapest. Et puis, le Hongrie n’a-t-elle pas obtenu sa plus large victoire internationale contre l’équipe de France (13-1). Bon, ok, c’était en 1926….

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>