Des hackers roumains s’en prennent au Magyar Hirlap

Les relations diplomatiques hungaro-roumaines se sont améliorées ces dernières années et sont même globalement meilleures qu’elles n’ont jamais été auparavant. Mais les bisbilles entre les deux pays ne se sont pas arrêtées pour autant.

Dimanche, les « e-lecteurs » du journal hongrois conservateur Magyar Hirlap ont du s’étouffer en découvrant une image de la Roumanie aux couleurs nationales (bleu, jaune et rouge) en lieu et place de la version électronique de leur quotidien. Le site internet est resté inaccessible pendant plusieurs heures, a rapporté Index.hu, relayé par Hungary around the clock (HATC). L’action serait l’œuvre d’un groupe de pirates nationalistes revendiquant le nom de « Romanian National Security ». Le même jour sur Echo TV, le député Fidesz Máté Kovács a pris la chose très au sérieux, estimant que le contenu véhiculé « menace la sécurité nationale ».

Source : Index.hu

Peu de temps auparavant, une vidéo postée sur Youtube avait crée l’un de ces petits et réguliers scandales hungaro-roumains. On y voyait le fondateur de la «Székely Gárda“ Csibi Barna pendre une effigie de Avram Iancu, héros roumain pour son rôle dans la révolution de 1848, durant laquelle il s’est opposé aux révolutionnaires hongrois de Transylvanie.

A l’issue de la fête nationale hongroise le 15 mars dernier, l’ambassadeur de Hongrie en Roumanie Oszkar Füzes s’est fait convoquer par les autorités roumaines en raison de propos prétendument irrédentistes tenu par Viktor Orban au cours de la cérémonie. Une incompréhension de plus entre les deux voisins.

2 Commentaire

  1. Roman Defrance a dit :

    ‘le député Fidesz Máté Kovács a pris la chose très au sérieux, estimant que le contenu véhiculé « menace la sécurité’

    2 poids 2 mesures…

    A cote de ca il est normal que dans le bouquet Tele de la societe ‘vidanet.hu’ (televison cablee Hongroise ) soit propose une chaine s appelant ‘Duna II Autonómia Televízió’

    Chaine dediee a la ‘grande Hongrie’ .. pronant l abolisation du traite de Trianon et le redessinemant des frontieres.. Cool, lol

    PUTAIN DE MERDE on est en 2011 !!! Le kosovo a pas suffit???!!

    J oubliais presque les dires d Orban sur une ville Slovaque qui s appelle KOSICE ( 2eme pus grande ville du pays ) qu elle serait un jour de nouveaux hongroise… et de LUCENEC , ville du sud, quelle ferait un bon chef lieu d un teritoire autonome… et ce connard est a Bruxelles.. pathetique… et Bruxelles laisse faire… si notre Nain national se permettait le 10eme du quart de ces paroles face a un pays ami ( dixit la belgique, pourquoi pas ils parlent francais … ) et ben ce serait en premiere page des journaux du monde entier…

    Je vis en Hongrie, je me plies a ces regles, suis respectueux, mais leur nationalisme sous jacent me saoule… et commence a me faire peur, car leurs conneries ils y croient…

    Sans parler de la faisabilitee d un tel plan, de la branlee qui les attend car s attaquer en meme temps a la serbie ( Ultra nationaliste ), La croatie, la slovaquie, la roumanie ( qui comme les slovques ne voient pas ce tout cela d un bon oeil ) et l Ukraine ( dont je ne connais pas leur point de vue ) serait aller droit dans le mur politiquement et militairement…

    j ai bcp d amis slovaque d ethnie hongroise, qui eux meme reconnaisssent que c est de la connerie, que les hongrois eux meme ne les reconnaissent pas comme leur a part entiere…qu ils se sentent slovaque et non hongrois, malgre les liens linguistiques, et qu a la vue e la situation economique de la hongrie, il n y aurait aucun interet…

    sur ce, a bon entendeur Viszontlatasra !

  2. Mauravillat a dit :

    Cher ami, point n’est besoin d’être grossier.
    Deuxiement, et d’un point de vue objéctif et historien, bien sur que Kosice et même la Transylvanie redeviendront hongroises ! Regardez bien l’exemple de la Pologne, aboulie plus d’un siècle et qui a recouvrer finalement son indépendance ! De tels exemples sont légions dans l’Histoire.
    Il n y a de ma part aucun jugement de valeurs; c’est une simple analyse. N’oublions pas que Trianon a été une faute grave pour l’Europe, et qu’au contraire de l’Allemagne ou l’Italie, les modifications de frontières opérées alors n’ont toujours pas été acceptées par les peuples. Nous pouvons le déplorer, mais nous en sommes responsables !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>