Coupe du Monde 2010 : les Hongrois « sparring-partners » des Allemands

L’équipe nationale de football a largement été battue, samedi dernier au Stade Ferenc Puskas, par l’Allemagne (0-3) pour son dernier match amical de la saison. La défense a encore une fois été le point faible des rouge et vert face à une Mannshaft qui a emmagasinée un maximum de confiance à quelques jours de la coupe du monde en Afrique du sud.

La Hongrie de nouveau décévante

Auteurs d’une partie très encourageante face à la Russie (1-1) en mars dernier, les footballeurs hongrois sont retombés dans leurs travers. Très friables en défense, décevants en attaque, les Magyars ont « offert » le match à la Mannshaft qui, à défaut d’être brillante, s’est montrée efficace. Après l’ouverture du score par Podolski sur un pénalty très généreusement accordé par Mr Larsen dès la 4ème minute, les Allemands ont fait tourner le ballon, profitant des boulevards offerts par la défense hongroise pour marquer deux nouveaux buts en seconde période (Gomez et Cacau). Sans le gardien hongrois, Gabor Kiraly, l’addition aurait pu même être plus lourde.

Koeman fait appel à la jeunesse

Erwin Koeman, l’entraineur néerlandais de la Hongrie, a profité de cette rencontre amicale pour insuffler du sang neuf à sa formation. Kristian Nemeth et Vladimir Koman, les deux héros de l’équipe magyare des moins de 19 ans à l’automne dernier, ont connu leur première sélection en équipe nationale. Timorés, ils n’ont pas réussi à faire étalage de leur talent ce week-end. Mais ce n’est sans doute que partie remise. Ils devraient avoir beaucoup d’autres occasions pour briller avec le maillot hongrois.

Prochain rendez-vous : Wembley !

L’équipe de Hongrie retrouvera le chemin des terrains le 11 aout prochain à Wembley, à Londres. C’est dans ce stade mythique que le 25 Novembre 1953, l’équipe d’Angleterre avait subi sa plus large défaite à domicile contre l’armada hongroise emmené par Ferenc Puskas (3-6). Espérons qu’à cette occasion, la nouvelle génération magyare puisse s’inspirer du passé et rééditer l’exploit réalisé par ses glorieux aïeux.

Articles liés :

Des footeux hongrois qui reviennent « bronzés »

La Hongrie n’ira pas en Afrique du Sud

Les Juniors, fierté du foot Hongrois

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>