« Ceux qui marchent debout » à Gödör Klub

Dans le cadre de la fête de la francophonie qui se déroule depuis le 5 mars et jusqu’au 27 dans les principales villes de Hongrie, le groupe de ska-funk-raggae français « Ceux qui marchent debout » pose ses amplis au centre culturel Gödör Klub à Budapest mardi soir. CQMD, pour les connaisseurs, n’est vraiment pas un groupe comme les autres. Ils jouent une musique funky à base d’instruments de la Nouvelle-Orléans des années 1920 : un trombone, un sousaphone, une trompette, un banjo, une caisse claire et une grosse caisse. C’est notamment à ce groupe que l’on doit le grand retour des fanfares françaises. D’ailleurs, la très fameuse « Fanfare en Pétard » et « les Touffes Krétiennes » sont les héritiers directs de CQMD. Pour les fans nombreux en Hongrie de ces deux groupes, qu’ils ont déjà eu l’occasion de voir à Budapest et en province, cette soirée au Gödör sonnera donc un peu comme un retour aux origines. C’est le groupe hongrois « Malacka és a tahó » qui aura la lourde tâche d’ouvrir la soirée, avec son  « Pork’N’Roll » bien à lui. Une fois n’est pas coutume, c’est Fenetour, le meilleur ambassadeur de la musique francophone en Hongrie, qui assure la programmation.

Plus d’infos :

Gödör Klub

Fenetour

Articles liés :

Mars, mois de la francophonie en Hongrie !

Joke, un peu « private »

Les Hurlements D’Léo à Gödör Klub

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>