Foot : ça sent le roussi pour Debrecen et Györ

Le Debreceni VSC et le Györi ETO ont perdu, à domicile, leur match aller des tours préliminaires en coupes d’Europe, respectivement la Ligue des champions et l’Europa League pour l’autre. A moins d’un authentique exploit en terre étrangère en début de semaine prochaine, il n’y aura pas de clubs hongrois qualifiés en Coupe d’Europe de football.

Debrecen, pas d’la « Bâle »

Mercredi, Debrecen est mal parti pour accrocher une deuxième année consécutive les play-offs de la prestigieuse Ligue des Champions. Les champions de Hongrie ont perdu 2 à 0 au stade Ferenc Puskas face au FC Bâle. Les Suisses, qui ont repris leur championnat depuis quelques semaines, avaient l’avantage d’être mieux préparés que les Hongrois pour cette rencontre. Cette tendance s’est confirmée sur le terrain et la bande d’Adamo Coulibaly n’a jamais fait illusion face au champion helvète, emmené par le buteur Alexander Frei. Le retour s’annonce donc très compliqué pour les Magyars.

Montpellier joue un sale tour à Györ

Jeudi, le Györi ETO n’a pas réussi à confirmer sa bonne forme du moment face à Montpellier. Le troisième de la dernière Soproni Liga, qui a passé brillamment les deux premiers tours préliminaires de l’Europa League n’a jamais réussi à battre une seule fois le gardien montpelliérain, malgré une nette domination. Ce sont les joueurs du président Loulou Nicollin qui ont alors inscrit le seul but de la partie grâce à la recrue Olivier Giroud d’une belle frappe de 25 mètres (0-1). Après cette prestation prometteuse, Györ garde toutefois une petite chance de se qualifier, mais l’ETO devra s’imposer absolument dans le Midi.

Les hooligans fidèles aux rendez-vous

Si, cette année, les clubs hongrois ne vont donc certainement pas faire les gros titres en coupe d’Europe, les hooligans magyars, eux, n’ont pas manqué la moindre occasion de se faire remarquer. Hier, dans le match opposant Györ et Montpellier, une cinquantaine de supporters de chaque camp, installés dans deux tribunes voisines, se sont jeté divers projectiles, dont une table en plastique, pendant quelques minutes. Les services d’ordre sont intervenus pour stopper « l’échange », et aucun blessé n’est à déplorer.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 3 = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>