Boue rouge : les travaux de nettoyage suivent leur cours

L’autorité de gestion des catastrophes a affirmé, aujourd’hui lundi, que la moitié de la zone contaminée par la boue rouge toxique issue de la fabrication d’aluminium avait été nettoyée, a rapporté MTI.

La coulée de boue qui s’est échappée le 4 octobre, suite à la rupture d’un des réservoirs de déchets de l’usine Magyar Aluminium, avait atteint la ville de Devecser et les deux villages voisins de Kolontár et Somlóvásárhely.

10 km² de terre arable ont été recouverts par 400 mètres cubes de boue qui est replacée dans les réservoirs de déchets de l’usine MAL.

Trois autres kilomètres carrés recouverts d’une fine couche de déchets sont traités chimiquement.

Les travaux de nettoyage devraient prendre fin ce printemps, selon les plans du gouvernement.

Articles liés :

Sous la boue rouge… la corruption?

Boue toxique : Bruxelles critique mais ne poursuivra pas la Hongrie

Catastrophe d’Ajka : L’état d’urgence prolongé de trois mois

Les victimes de la boue rouge obtiennent des promesses

Les victimes de la catastrophe industrielle se mobilisent

Boue toxique : l’autre vérité

Un commentaire

  1. Nous, ce sont les marées noires, en Hongrie, les boues rouges.

    Mais, pour nettoyer 400 mètres cubes, ils ne vont vraiment pas vite. Cela aurait dû être terminé en 15 jours.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>