BKV : le métro 4 s’arrête quand le dialogue reprend avec Alstom

Les travaux de la ligne 4 du métro de Budapest en "stand by"

La construction du tronçon de la ligne de métro 4, entre Keleti et Bosnyak Ter, pourrait être repoussée jusqu’en 2014, a déclaré Tarlos Istvan, maire de Budapest, la semaine dernière. C’est la raison financière qui a été invoquée. La BKV espère obtenir une aide de l’Etat, sans quoi elle risquerait la faillite, et entraînerait celle de la ville par la même occasion.

Du côté d’Alstom, les choses semblent pouvoir s’arranger, du moins pour le moment. Même si le Tribunal de Nanterre a rendu son jugement dans l’affaire qui oppose Alstom Transports à la BKV, en n’accordant pas la garantie bancaire de 37 milliards de HUF à la BKV (source en anglais, realdeal.hu). La société française et la BKV souhaitent néanmoins parvenir à un compromis et sortir de l’impasse assez rapidement, afin d’éviter trop de dégâts financiers pour les deux parties. Plutôt une bonne nouvelle donc, après – on s’en souvient – les péripéties qui avaient conduit la BKV à vouloir rompre définitivement le contrat avec Alstom en octobre dernier.

Articles liés :

L’actu « mi figue – mi raisin » de la BKV

Entre BKV et Alstom, les relations déraillent définitivement

La Fidesz à la rescousse de Budapest

Débuts difficiles entre BKV et le gouvernement

Escalade des responsabilités dans l’affaire BKV

Un commentaire

  1. « Même si le Tribunal de Nanterre a rendu son jugement dans l’affaire qui oppose Alstom Transports à la BKV »

    quelles sont les sources ? parce qu’a part un jugement sur le metro en israel/palestine fait par alstom, je ne trouve rien…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>