« Bibliothèque Pascal », lauréat du « Szemle » 2010

Le Magyar Film Szemle, l’équivalent hongrois des Césars français et des Oscars américains, s’est clôturé lundi soir. « Bibliothèque Pascal » a été élu meilleur film à l’issue de cette semaine de projections à MOM Park.

Le meilleur film hongrois cette année est la quatrième réalisation de Szabolcs Hajdu, Hongrois de Transylvanie. Il raconte les mésaventures de Mona Gajdo, une mère célibataire roumaine d’origine hongroise, convaincue de la nécessité d’aller à l’étranger pour trouver du travail et assurer la vie de sa fille.

Quand elle arrive à Londres avec de faux papiers, la jeune femme est conduite dans un night-club déjanté de la capitale,  Bibliothèque Pascal. Dans ce lieu, il y a des chambres secrètes où se trouvent des esclaves sexuels représentant les grandes figures de la littérature et de l’Histoire – Antigone, le Petit Prince, Oliver Twist ou encore Jeanne d’Arc.

Un Magyar Film Szemle en crise?

Depuis deux ans, l’organisation a beaucoup perdu de son efficacité et de son prestige dans la mise en valeur des oeuvres nationales. Un signe certain des restrictions budgétaires dans le domaine de la culture en Hongrie. Selon nombre de spectateurs, la qualité des films cette année, dont beaucoup comptent sur les subventions, a beaucoup baissé. On regrette aussi le temps où le complexe Millenaris acceuillait cet événement, et créait une atmosphère bien plus conviviale que celle, plus select, de MOM ces deux dernières années.

3 Commentaire

  1. Klara Besancon-Bartocz a dit :

    Nom d’un petit bonhomme!!! Nous n’avons pas vu le même film ou quoi??? J’en sors carramba! Qui vous a raconté l’histoire? Un flic ou quoi?
    Je suis tombé sur votre site en cherchant si le film a été distribué en France! Au-temps pour moi!
    Ceci dit, c’est une merveille de justesse et de poésie! Rare! Pas ce que vous en dites!
    avec mes aÏ aï distingués Klara Besançon

  2. la rédaction a dit :

    nous n’avons pas eu le loisir de voir le film, en effet, le temps manque quelque fois pour faire dans la poésie… le pitch décrit est tout betement le topo officiel, et nous n’avons jamais eu l’intention de critiquer un film que nous n’avons pas vu…
    cela dit, vous n’avez peut-etre pas compris que nous parlions de l’organisation du filmszemle et non plus du tout du film en fin de papier, qui est d’ailleurs daté au lendemain du festival.
    bref. content que vous ayez lu cette brève (qui n’a pas du tout la prétention d’aller plus loin), puisqu’apparemment il est difficile de s’informer sur ce film en français.
    navré, enfin, de ne pas être assez « gros » pour développer une rubrique spéciale de critiques du cinéma hongrois. il le mériterait bien pourtant.
    a bientot sur hu-lala!

  3. Klara Besancon-Bartocz a dit :

    Désolée, que vous n’ayez pas vu le film et d’accord sur l’insuffisance honteuse de l’info, du soustitrage…etc J’ai tant aimé le film, que ce résumé m’a mise en colère.! Bon, je vais diriger ma sainte colère vers les VRAIS responsables, qui sont comme bienentendu irresponsables
    salut au téméraire explorateur Klara B.B

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>