Attaques anti-Roms : le procès débutera à la fin du mois

Le procès à l’encontre des quatre hommes accusés d’avoir mené une série d’attaques meurtrières dirigées contre des membres de la minorité rom se déroulera à huis-clos devant la cour de justice du département de Pest, du 25 mars au 13 juillet, sur 34 jours d’audience.

Arpad K., Istvan K., Istvan Cs. et Zsolt P., sont accusés d’avoir perpétré, entre juillet 2008 et août 2009, une série d’attaques racistes dans des villages de la Hongrie centrale et de l’Est, ayant couté la vie à six personnes, dont celle d’un enfant de cinq ans.

Ils ont été capturés dans une discothèque à Debrecen, le 21 août 2010, trois semaines après l’attaque de Kisléta où une mère de famille a été tuée et sa fille grièvement blessée.

Ces violences étant survenues au moment où Jobbik et la Magyar Garda étaient particulièrement actifs et en pleine ascension, les soupçons se sont rapidement portés sur l’extrême-droite hongroise, avant que des rumeurs, démenties par la suite, n’évoquent la piste des services secrets slovaques dans le but de discréditer la Hongrie à l’international. Il est apparu plus tard que plusieurs des accusés sont, ou ont été, liés aux services de sécurité hongrois. Ce procès, s’il est mené de façon juste, équitable et transparente, pourrait donc potentiellement déboucher sur un scandale politique.

Source : Blikk.hu

Articles liés :

Amnesty international analyse les crimes racistes en Hongrie

Premières arrestations dans l’enquête des meurtres anti-Roms

Roms, le jour le plus long

Meurtres anti-Roms, l’enquête avance doucement

La théorie du complot rejetée

Les « experts » chez les tziganes

deux suspects dans les « commandos » anti-Roms

Attentats anti-Roms, que fait la Police?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>