Angelina Jolie au chevet de la Bosnie

Après un passage éclair à Budapest vendredi pour assurer la promotion de son dernier film, le thriller Salt, l’actrice américaine, compagne de Brad Pitt, et véritable poule aux œufs d’or de la presse people s’est posée à Sarajevo avec cette fois sa casquette d’ambassadrice du Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU, a rapporté le quotidien bosnien Dnevni Azav.

Angelina Jolie et Brad Pitt en Bosnie-Herzégovine en avril 2010

Alors qu’elle était censée honorer les Croates de sa venue dans leur capitale de Zagreb, Jolie a effectué une pirouette pour finalement se rendre à Sarajevo afin de promouvoir le retour des réfugiés et déplacés de Bosnie-Herzégovine. Elle a rencontrée des dirigeants bosniens – le bosniaque Haris Silajdzic et le croate Zeljko Komsic – auxquels elle a déclaré « espérer qu’il y aura bientôt des mesures concrètes pour améliorer la vie de ces gens« .

On peut douter que le charme naturel de la star et sa plastique suffisent à démêler le sac de nœuds administratif qui empêche, quinze ans après la fin des combats, le retour de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés. De même, on peut douter que son sourire et sa notoriété puissent changer quoi que ce soit au manque de volonté de revenir sur l’homogénéisation ethnique acquise par la force et de (re)construire une société multinationale harmonieuse.

Ce n’est pas sa première visite en Ex-Yougoslavie. Au printemps dernier, elle avait fait un beau cadeau aux réfugiés de Bosnie orientale en leur rendant une visite en compagnie de son Brad Pitt de mari. Angelina Jolie a aussi profité de son escale bosnienne, vendredi, pour faire part à la presse de son projet de tourner son premier film dans la région. Il s’agira, selon ses révélations, d’une histoire d’amour sur fond de chaos balkanique et de la guerre de Bosnie de 1992-95. « Je voudrais y associer autant que possible des gens de la région et apprendre autant que je peux. » Elle a aussi prévenu que le film ne contiendra pas de message politique. Peut-être ignore-t-elle que dans cette partie du monde, tout est politique… Le tournage devrait commencer dès cet automne.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>