Alerte au smog dans 17 villes de Hongrie

L’Institut National de la Santé et de l’Environnement a annoncé ce week-end que dix-sept villes hongroises avaient atteint des pics de pollution atmosphériques dangereux pour la santé de la population.

Les conditions météorologiques n’étant pas favorables à une amélioration, le cabinet du maire de Budapest a maintenu, en parallèle, son bulletin d’alerte lancé mercredi dernier dans la capitale. L’alerte avait été donnée suite aux résultats d’une première série de prélèvements frisant le seuil des 75 mg par mètre cube d’air il y a une semaine.

La nouvelle est tombée à la suite du bilan des prélèvements effectués vendredi dans plusieurs stations de surveillance basées dans les villes de Ajka, Varpalota, Szekesfehervar, Tatabanya, Pécs, Szazhalombatta, Budapest, Esztergom, Salgotarjan, Eger, Putnok, Sajoszentpeter, Kazincbarcika, Miskolc, Oszlar, Nyiregyhaza et Debrecen. Les résultats sont préoccupants puisque les particules de poussière et autres pollutions atmosphériques contenues dans l’air dépassent à présent le seuil des 100mg par mètre cube dans ces municipalités. Vendredi, l’Institut ajoutait sept autres villes hongroises à la liste : Sopron, Gyor, Veszprem, Dunaujvaros, Vac, Szeged et Abony.

A Budapest, si les taux de smog devaient redevenir supérieurs à 100 mg par mètre cube d’air durant deux jours consécutifs, la capitale serait placée en alerte maximale. Dans ces conditions, les autorités demandent aux habitants de limiter l’utilisation de leur voiture et de réduire leurs dépenses énergétiques personnelles (chauffage, gaz…).

Tatiana Carret

sources : MTI, Hungary Around the Clock

Articles liés :

Iode 131 : pas de risques sanitaires selon l’IRSN

Pollution : An Der Schönen Blauen Donau

Iode 131 : dangereux, pas dangereux ?

Budapest menacé par l’iode 131

BOUE ROUGE : Un an après, le spectre demeure

L’eau et l’air de la région de Kolontar ne seraient pas trop contaminés

Le « vélib' » gratuit de Budapest roulera avant 2013

L’incritiquable Critical Mass

Journée écolo au Parc Millénaris

Budapest, seconde ville la plus polluée d’Europe

Insolite : la Constitution attaquée par un faucon kamikaze ?

Conso : l’eau Visegradi déconseillée aux enfants

« Affaire Auchan » : de l’arsenic dans l’eau (suite)

Trop d’arsenic dans l’eau minérale d’Auchan!

Radar de l’OTAN : une issue de secours ?

Quand la Hongrie vend ses droits de polluer

La Trabi trahie !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 + 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>